A LA UNE Actualité Dakar politique Présidentielle du 24 février

Après sa victoire, Macky le « rassembleur » annonce un dialogue national

De Malick Gaye

La posture est hautement républicaine et la démarche largement élégante. Macky Sall, deux heures de temps après la publication des résultats officiels de l’élection présidentielle du 24 février par le Conseil constitutionnel, s’est adressé à la nation sénégalaise. « Il n y a eu ni vainqueur ni vaincu. Il n’y a plus de camp, je vois le camp du Sénégal. Je vois des sénégalais qui nourrissent le désir de rester uni. Je serai le Président de tous les sénégalais c’est la charge qui m’incombe. Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous sépare. Je continuerai d’être à votre écoute, à être dans le temps de l’action car je demeure convaincu que seul le travail nous fera avancer » a-t-il déclaré.

En rassembleur, Macky Sall a reconnu qu’il y a ni vainqueur ni vaincu. Par conséquent, rappelle-t-il, ce qui nous unis est plus fort que ce qui nous différencie. Pour joindre la parole à l’acte, le Président a annoncé l’ouverture d’un dialogue national avec toutes les forces vives de la nation. « Mon rôle est de nous rassembler c pourquoi je tends la main à tous pour un dialogue ouvert et constructif pour l’intérêt supérieur de la nation » a estimé le Président. Dans ce même élan, Macky Sall a précisé que l’apport de ses prédécesseurs Abdou Diouf et Abdoulaye Wade sera le bienvenu. Les termes du dialogue seront connus le 2 avril, date à laquelle il prendra ses nouvelles fonctions.

Pour autant, Macky Sall a fait la lecture de sa victoire. Les 58,26% des sénégalais qui ont voté pour lui veulent une continuité du Pse a-t-il expliqué. «L’issue du vote montre que vous m’avez renouvelé votre confiance. Vous avez fait le choix de la continuité du Pse. Je m’en réjoui et rends grâce à Dieu. Je remercie tous les électeurs. Ce nouveau contrat de confiance me motive à faire plus et mieux. Chaque voix mérite d’être entendu et respecté elle porte le souffle de la liberté qui fait vivre la démocratie. Je salue les autres candidats» a-t-il déclaré.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire