A LA UNE Actualité Dakar politique Présidentielle du 24 février

Appel au dialogue de Macky Sall : Sonko décline, Issa Sall et Madické OK, silence radio chez Idrissa Seck 

L’opposition apprécie différemment l’appel au dialogue lancé par Macky Sall ce mardi 5 mars juste après la publication des résultats définitifs par le conseil constitutionnel.

L’opposition a répondu à l’appel au dialogue lancé ce mardi 5 mars par le président Macky Sall vainqueur de la présidentielle du 24 février 2019 mais de manière différente.

Si pour El hadji Malick Ndiaye chargé de communication du parti Pastef/Les patriotes d’Ousmane Sonko, « cet appel au dialogue du président réélu est un non  événement, car le Pastef et son président Ousmlane Sonko sont passés à autre chose tout en martelant que le parti arrivé troisième au scrutin présidentiel avec 15,67% des voix ne souhaite pas réagir à cet appel au dialogue ».

Du côté du Rewmi d’Idrissa Seck c’est silence radio pour le moment personne ne veut réagir à cette main tendue du président Macky Sall appelant au dialogue pour le bien du Sénégal.

Alors que le Parti de l’Unité et le rassemblement (PUR) se dit prêt pour le dialogue.

« Le PUR est partant pour répondre à l’appel au dialogue inclusif et constructif lancé par le chef de l’Etat, Macky Sall».

Madické Niang se dit aussi favorable au dialogue et attend d’être édifié sur les termes de ce dialogue inclusif appelé par le président Macky Sall.

Le parti démocratique par la voix de son porte parole Babacar Gaye décline la main tendue de Macky Sall et continue de contester les résultats du scrutin du 24 février 2019.

Le porte parole du Pds dit ne pas reconnaître « cette parodie ou  élection du Président de la République Macky Sall, qu’il accuse d’avoir truqué les élections et parle de mascarade électorale ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire