Actualité Dakar Présidentielle du 24 février societe

Violences pré-électorales: Les organisations professionnelles des médias parlent de  »tentative d’assassinat » à l’encontre des journalistes

Après les attaques dont ont fait face les journalistes de la caravane du candidat PUR100, les organisations professionnelles des médias (CDEPS, le SYNPICS, la CJRS et l’APPEL) se sont réunis ce mardi 12 février. Ils dénoncent ces actes commis envers les professionnels de l’information. Ils ont par ailleurs, exigé des autorités l’ouverture dans les meilleurs délais d’une enquête rigoureuse et sérieuse.

« Des journalistes ont été agressés, poursuivis et leur bus incendié. Le candidat qu’ils suivaient est parti, les laissant en danger, face à la furie de militants de Tambacounda. Nous condamnons vivement cette tentative d’assassinat dont les journalistes ont été victimes. On a attenté à leur vie, on a failli les tuer. Nous exigeons des autorités l’ouverture d’une enquête afin d’identifier les agresseurs des journalistes et que la loi s’applique en toute rigueur », déclare Bamba Kassé, Secrétaire général du SYNPICS désigné porte-parole de la rencontre.

Bamba Kassé a tenu à préciser que s’il n’y a pas d’enquête sérieuse, ils se réservent le droit de porter plainte aux côtés des professionnels de l’information victimes de ces violences.

Afin de maximiser la sécurité des acteurs de la presse, les dites organisations exigent des autres candidats, d’enlever toutes formes d’effigies ou de supports de communication sur les véhicules destinés au transport des journalistes.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire