A LA UNE Actualité Dakar Lutte sport

Lutte : Gris Bordeaux convoqué au Cng samedi 9 février prochain

Le lutteur Gris Bordeau est convoqué au Comité national de gestion de la lutte (Cng), le samedi 9 février prochain. Le motif de sa convocation n’est pas précisé. Mais tout porte à croire que le chef de file de l’écurie Fass devra s’expliquer sur ses attaques contre Alioune Sarr et son équipe pour les sanctions pécuniaires lors des combats.

Membre du Collectif des lutteurs qui s’était investi pendant l’intersaison dans la mission « impossible » de faire tomber l’équipe dirigée par Alioune Sarr, avec comme casus belli, les ponctions pécuniaires effectuées sur les cachets des lutteurs, le chef de file de l’écurie Fass ne manquait pas d’occasion de s’attaquer au Cng. Exposé en son temps à des représailles de l’instance, le « Tigre » de Fass n’était jusque-là pas inquiété. Le Cng avait laissé passer l’orage, mais n’a pas oublié.

Gris Bordeaux devra répondre de son engagement débordant lors de cette campagne de dénigrement du Cng qui n’aura pas porté ces fruits. Dans la lettre du Cng à Gris Bordeaux, aucun détail n’a été donné sur le motif de la convocation. « Motif de convocation : affaire le concernant », la date : samedi 9 février 2019, l’heure : 9h00 et le lieu : siège du Cngl-Stade Léopold Sédar Senghor-Dakar ».

Alerte maximale des lutteurs

Gris Bordeaux ne sera pas seul au Cng samedi prochain. Ses camarades lutteurs qui ont vite été mis au courant de la convocation, sonnent l’alerte depuis lundi 4 février. Un des membres du collectif qui a engagé la bataille contre le Cng, a confirmé l’intention des lutteurs de soutenir Gris Bordeaux dans cette affaire. Convaincu que Gris Bordeaux est convoqué pour ses attaques, car « un responsable du Cng avait menacé le lutteur de représailles le jour du combat Balla Gaye 2 -Modou Lô », ce membre du collectif promet une forte mobilisation des lutteurs, aux côtés du « Tigre » de Fass.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire