A LA UNE Actualité Dakar politique Presse du jour

Revue du net : La presse en ligne décortique le discours à la nation du chef de l’Etat

 En ce jour de nouvel an Teranganews, a parcouru la presse en ligne sénégalaise qui est revenue dans les détails sur le discours de fin et le dernier du premier mandat de sept ans du Président sortant Macky Sall, qui brigue un second le 24 février prochain.

Le chef de l’Etat a souhaité des élections libres et transparentes et surtout dans la paix, il appelle d’ailleurs tous les acteurs à cela. Dans son adresse à la nation de nouvel an.

« Le gouvernement se prépare activement à organiser un scrutin présidentiel « paisible, libre et transparent », le 24 février prochain, a assuré le chef de l’Etat, Macky Sall, qui appelle à « cultiver la paix et soigner le vivre ensemble », rapporte l’Agence de presse sénégalaise APS.

Selon toujours l’APS, Macky Sall rassure tous les acteurs devant prendre part à ses joutes électorales que « le 24 février prochain, nous irons aux urnes pour l’élection présidentielle. Le Gouvernement s’y prépare activement pour la tenue d’un scrutin paisible, libre et transparent, à la hauteur de notre tradition de démocratie majeure et apaisée », a dit Macky Sall dans son message à la nation à l’occasion du nouvel an », Le Président de la République, candidat à sa propre succession, dit avoir « pleinement confiance dans notre capacité collective d’entretenir cet héritage de notre histoire », a-t-il ajouté.

L’Agence de presse africaine nous fait savoir que le Président Sall « promet une présidentielle libre et transparent(e) à la hauteur de notre tradition de démocratie majeure et apaisée en 2019 », souligne APANEWS.

Seneweb  fait focus sur les 5 initiatives majeures annoncées dans son allocution par le Président Macky Sall dans son discours bilan, qu’il compte développer, s’il est une fois de plus réélu, dans la seconde phase du PSE.

«Je développerai 5 initiatives  majeures dans la  séquence de la seconde phase du Plan Sénégal émergent. Ma première initiative je la dédie à la jeunesse sénégalaise», a-t-il indiqué.  Il a dit sa volonté de faire de l’éducation et de la formation un axe de progrès pour promouvoir davantage l’employabilité des jeunes. Macky Sall a souligné que sa seconde initiative majeure porte sur l’économie sociale et solidaire. La troisième initiative majeure «consacre une grande priorité à l’économie numérique inclusive», annonce-t-il. La quatrième initiative sera axée sur la «transition agro-écologique». Alors que « la cinquième concerne l’industrialisation », rapporte Seneweb.com.

APANEWS, qui revient sur le bilan économique abordé par le chef de l’Etat lors de son adresse à la nation en précisant que le taux d’endettement du Sénégal est en deça des normes de l’UEMOA, « Le taux d’endettement du Sénégal se situe actuellement à 47,7% du Produit intérieur brut (PIB) et reste largement en dessous de la norme communautaire de l’UEMOA fixée à 70% », a révélé, hier soir à Dakar, le Président de la République, Macky Sall.

Macky Sall s’est réjoui du dynamisme économique de notre pays, « au plan économique, nos performances sont à présent appréciables avec un taux de croissance de 7,2% en fin 2017 et une moyenne annuelle de 6,6% depuis le lancement du Plan Sénégal Émergent (PSE), ce qui montre que le Sénégal est sur la bonne voie grâce à la réussite de la première phase du Plan Sénégal Émergent », écrit APANEWS.

Dakaractu quant à lui revient sur les éclairages du chef de l’Etat sur le nombre de mandats à  effectuer à la tête du pays et nous apprend que le Président Sall a encore une fois dit qu’il ne ferait que deux mandats s’il est réélu bien sûr, pas de troisième « Si je suis réélu en 2019, je n’aurais plus droit qu’à un seul mandat de 5 ans. Je crois que c’est clair ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire