A LA UNE Actualité Dakar football politique Presse du jour sport

Presse du jour : Les journaux sénégalais en mode campagne électorale avant l’heure

Les journaux parvenus ce jeudi 31 janvier 2019, à Teranganews, traitent essentiellement de la campagne présidentielle qui débute le 3 février; notamment le jeu d’alliance électoral qui se forme avec en exemple le soutien de Malick Gackou à Idrissa Seck.

Ralliements pour la présidentielle : « Gakou rejoint Idy », c’est le titre qui barre la Une du journal Le Quotidien.

Selon Le Quotidien,  « le leader du Grand Parti  » a été poussé par ses militants dans les bras d’Idrissa Seck, ce dernier espérant « voir d’autres suivre le même exemple. Avant d’ajouter « nous partageons avec le président Idrissa Seck le même idéal pour un Sénégal patriotique et démocratique », explique-t-il dans les colonnes du journal.

 Sud Quotidien affiche aussi en Une, « Khalifa Sall « vote » Idy ».

En effet, si l’on en croit Sud Quotidien. « Certains proches de Khalifa Sall confirment » cette information, « d’autres attendent la décision de la CEDEAO » sur le recours contre l’invalidation de la candidature de leur leader », explique la publication.

« Khalifa Sall « aurait décidé de soutenir la candidature de Idrissa Seck pour l’élection présidentielle du 24 février prochain », écrit Sud Quotidien, qui cite des sources dignes de foi et généralement bien informées.

D’après Sud Quotidien, l’ancien maire de Dakar « n’est d’ailleurs pas le seul à porter son choix sur l’ancien Premier ministre » et leader du parti Rewmi, puisque le FSD/BJ de Cheikh Bamba Dièye « aurait également misé sur le président du conseil départemental de Thiès ».

Les quotidiens sont aussi revenus sur la réception hier du building administratif totalement réfectionné. Un  joyau baptisé ‘Mamadou Dia » du nom de l’ancien président du Conseil sous Léopold Sédar Senghor,  qui compte désormais un 10e étage, « 100 pièces de plus, neuf salles de réunion », avec une consommation énergétique « réduite de 50% » », détaille Sud Quotidien selon lequel, « Macky Sall immortalise Mamadou Dia ».

Il ajoute que l’infrastructure porte désormais le nom de l’ancien président du Conseil Mamadou Dia, rappelé à Dieu en 2009, « un modèle d’engagement, de rigueur et de probité ». « Ne dites plus Building administratif, mais Building Mamadou Dia ! », affiche Le Témoin quotidien.

« Mamadou Dia ressuscité » note Le Quotidien.

Mamadou Dia, président du Conseil du Sénégal de 1957 à 1962, « est reconnu comme l’inspirateur de l’architecture administrative du Sénégal moderne. Il avait initié des réformes administratives hardies, adossées à nos réalités économiques, sociales mais aussi culturelles », peut-on lire dans les colonnes du Soleil.

Enquête parle de tout à fait autre chose, et aborde un problème qui secoue le secteur de la justice avec la levée de bouclier des 22 notaires sans charges de la promotion 2013. D’où le titre du journal : « la guerre des notaires », affiche Enquête.

Selon la publication, « les 22 notaires sans charges comptent durcir le ton et donnent un ultimatum de 48 heures au président de la République pour régler la situation à défaut de divulguer des informations explosives », alors leurs aînés les considèrent comme des jeunes égarés qui sont dans une situation de doute ».

Mais Me Aliou Ka prévient, « c’est possible pour la chambre de s’autosaisir et les traduire devant le Conseil de discipline ».

En sport pour finir le quotidien spécialisé revient la nouvelle performance de Sadio Mané qui ne cesse d’écrire son histoire avec Liverpool.

Selon Stades, « Liverpool n’a pas gagné hier son match devant Leicester City (1-1) mais Sadio Mané, qui a marqué le but des Reds peut s’estimer heureux d’avoir atteint la barre des 10 buts. Comme c’est toujours le cas depuis qu’il a rejoint la Premier league, en 2014 ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire