A LA UNE Actualité politique

Interpol : L’Etat du Sénégal aurait introduit une requête  pour arrêter Karim Wade  

L’Etat du Sénégal aurait été demandé à Interpol de recueillir des informations complémentaires sur Karim Wade concernant son identité selon les avocats de Wade fils. Ces derniers ont saisi Interpol par lettre datée du 31 décembre 2018 pour attaquer le bien-fondé de cette notice bleue.

Selon les conseils de Wade fils, « la notice bleue a été introduite à l’initiavite de Aly Ngouille Ndiaye avec le concours du directeur  la police judiciaire, placé sous son autorité et représentant d’Interpol au Sénégal, M Syedou Bocar Yague ». Ainsi dénoncent-ils un « détournement de procédure » car notent- ils « Karim Wade ne fait l’objet d’une enquête criminelle au Sénégal, ni d’aucune poursuite de l’Etat du Sénégal ou d’un autre pays pour fraude contre l’Etat ou blanchiment d’argent ». Selon la lettre adressée au Sg de Interpol, « l’initiative des autorités vise à exercer une pression sur Karim Wade afin de l’empêcher à participer à la campagne électorale et donc entraver sa candidature contre le chef de l’Etat sortant, voire de faciliter son arrestation dès qu’il reviendra au Sénégal comme ne le proclamer des ministres du gouvernement de Macky Sall ».

A propos de l'auteur

Gnigno FAYE

Laisser un commentaire