A LA UNE Actualité economie politique Saint-Louis societe

Réhabilitation de l’aéroport de Bango : Les travaux lancés pour une enveloppe de 23 milliards de francs CFA

Adama SENE, correspondant de Téranga News à Saint-Louis.
Le Président de la République a présidé la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation de l’aéroprt de Dakar-Bango ce 21 décembre. Une rénovation sur laquelle, les autorités étatiques comptent pour l’envol économique de certains secteurs dont l’agriculture, les productions gazières et pétrolières, le tourisme, entre autres. Avec une enveloppe de 23 milliards de francs CFA, les travaux dureront 12 mois.
Le visage actuel de l’aéroport Saint-Louis est peu reluisant et les équipements qui s’y trouvent, sont d’un autre âge. A en croire le maire de la ville de Saint-Louis, depuis près de 61 ans d’existence l’aéroport de Dakar-Bango n’a connu de réhabilitation. « Tous les gouvernements qui sont passés depuis sa construction, ont tous émis des vœux de réhabilitation sans jamais passer à l’acte. Cet oubli a fait que Saint- Louis a connu son dernier commercial en 2008, ce qui a causé aussi beaucoup de regrets et de déception » a soutenu Mansour Faye. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, pour redorer le blason de Saint-Louis, ville historiquement liée à l’aviation civile, le gouvernement a lancé les travaux de réhabilitation de l’Aéroport de Saint-Louis. « Dans les 12 prochains mois, l’infrastructure aéroportuaire de la capitale du Nord sera entièrement rénovée avec une enveloppe de 23 milliards de francs CFA. Ainsi l’aéroport de Dakar-Bango Sénégal pourra jouer un important rôle dans le développement du Hub Aérien sous-régional » a signalé le maire de Saint-Louis. Une bréche dans laquelle le Président Sall s’est engouffré pour déclarer que lui et son gouvernement sont dans le temps de l’action. « Le temps de l’action, c’est la construction des infrastructures de qualité et de derniére génération. Nous avons construit l’aéroport de Diass, qui en un peu de temps a fait des résultats plus que satisfaisants. Nous avons construit des autoroutes, le transport maritime est renforcé par des bateaux pour la direction du Sud du pays, le transport aérien a connu des avancées significatives avec la création de Air Sénégal et l’achat d’aéronefs tout neufs, entre autres » a soutenu le Président Macky Sall. Revenant sur les travaux de l’aéroport de Saint-Louis, le chef de l’Etat a signalé que toutes les constructions trouvées sur place seront rasées et reprises par l’entreprise. « Les pistes seront allongées et élargies, avec un système de balisage adéquat, pour pouvoir recevoir des avions de référence. Les aérogares, intégrant des salons VIP, les tours de contrôles, les stations météorologiques ainsi que les bâtiments techniques seront reconstruits et dotés d’équipements répondant aux normes techniques de dernière génération. Les matériels nécessaires à l’exercice d’activités d’assistance en escale, seront également construits à normes mondiales. Le périmètre sera sécurisé par la construction d’un mur de clôture le séparant avec les populations » a déclaré Macky Sall. Avant de poursuivre qu’il mettra un fonds pour appuyer les infrastructures aéroportuaires. La première phase de ce premier volet du PRAS, portant sur les aéroports de Saint-Louis et de Ourossogui-Matam, devrait être achevée d’ici la fin de l’année 2020, alors que la seconde relative aux aéroports de Ziguinchor, Tambacounda et Kédogou, est pévue sur la période 2021-2023. Pour conclure le Président de la République a rassuré les populations locales et riveraines de l’aéroport que tous les impactés du projet seront indemnisés et qu’aucun ne sera lésé dans ses droits.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire