A LA UNE Actualité Dakar football politique Presse du jour sport Sports

Presse du jour : La vérification des signatures de parrainage demeure les faits saillants de l’actualité de la presse sénégalaise

La presse sénégalaise parvenue ce lundi 31 décembre 2018, à Teranganews, décortique la vérification des signatures de parrainage avec les recalés et les validés, parlant des candidatures.

Le journal L’Observateur souligne que plusieurs candidats ont été accrochés aux filets du parrainage d’où son titre : « Grogne de « recalés », affiche le quotidien L’Observateur parlant de la présidentielle de février 2019.

L’observateur de lister les candidats recalés dont : «Abdoul Mbaye, Boibacar Camara, Thierno Alassane Sall, Serigne Mansour Sy Djamil de Bess dou Niakk, Pape Diop de Bokk Gis-Gis et Bougane Gueye Dany ».

Selon le journal, « les recalés vont saisir le conseil constitutionnel pour faire valoir leur droit de recours ».

A propos toujours du parrainage, L’Observateur nous apprend que « Khalifa Sall l’ex maire de Dakar et Karim Wade ont franchi l’obstacle du parrainage ».

Même son de cloche pour L’AS qui s’intéresse à Khalifa Ababacar Sall et à Karim Wade et informe que « les deux K admissibles au premier tour ». L’AS précise en outre que « l’ex maire de Dakar, a réussi à franchir ce filtre après avoir validé 57 758 parrainages contre 9000 rejetés pour, entre autres motifs, doublons et erreurs d’écritures ».

Concernant la candidature de Karim Wdae, L’AS rapporte les propos du député Mamadou Diop Decroix, de l’AJ/PADS et allié du Parti démocratique sénégalais Et, à l’en croire, « environ 60 000 signatures ont été validées pour Karim Wade (en exil au Qatar) sur un dépôt de 66 818 parrainages ».

« Feu sur le Conseil Constitutionnel », pointe à sa Une Le Témoin quotidien qui s’intéresse aux résultats des vérifications de parrainages par le conseil constitutionnel. Selon la publication, « les recalés sont dans tous leurs états  depuis le début des opérations de vérification de parrainages ».

Le Quotidien boucle cette année qui s’achève sous le titre : « Mille et une signatures ».

Selon le journal le Quotidien, « même s’ils ont toujours la possibilité de poursuivre la course à la présidentielle, les premières victimes du parrainage n’ont pas digéré l’affront subi à travers le rejet de leurs listes », qui a compilé cette actualité du jour avec les faits saillants de 2018.

Compilant les faits saillants de l’actualité en guise de rétrospective de l’année qui tire à sa fin, en parlant de « 2018 signatures » pour mettre en relation le parrainage, le Train Express régional (TER), la Coupe du monde de foot avec la désillusion de la bande à Sadio Mané en Russie, And Gueusseum et la tragédie de Boffa-Bayote en Casamance.

En sport le quotidien Stades revient sur la performance des sénégalais qui jouent en Europe avec Sadio Mané et son club Liverpool qui domine depuis quelques journées la Premier league anglaise. Samedi encore les Reds ont battu largement les Gunners d’Arsenal sur le score fleuve de 4-1 avec un but de Mané d’où le titre du journal : « Les Reds, en feu, terminent 2018 en beauté ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire