SAMASEN 2018
A LA UNE Actualité Dakar football politique Presse du jour societe sport

Presse du jour : Le rappel à Dieu du khalife général de la Khadrya parmi les sujets phares de la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais parvenus ce lundi 5 novembre 2018, à teranganews, traitent, pour l’essentiel, du rappel à Dieu du khalife général de la khadrya El hadji Mame Bou Kounta hier dimanche. 

« Ndiassane perd son khalife », titre Le Quotidien.

Selon le journal «Ndiassane perd son bâtisseur, intronisé à l’âge de 81 ans, « nourrissait l’ambition de donner un nouveau visage au village de Ndiassane».

«Très respectueux de la hiérarchie, l’aîné des petits-fils du fondateur du village de Ndiassane a commencé à diriger la communauté khadrya du Sénégal à partir du 29 avril 2006, en remplacement du khalife El Hadj Mame Bou Mouhamed Kounta, le dernier fils du fondateur de Ndiassane », rappelle le journal.

 Le Témoin revient également sur cette triste disparition du khalife de la Khadrya  et révèle que le défunt est « né un dimanche, intronisé khalife un dimanche, rappelé à Dieu un dimanche », souligne Le Témoin Quotidien au sujet du défunt khalife, malade et retiré depuis quelques temps dans sa maison de Rufisque (ouest) ».

« El Hadji Mame Bou Kounta n’est plus, le khalife de Ndiassane a été rappelé à Dieu hier à l’âge de 93 ans », écrit Sud Quotidien.

L’As revient sur la tentative d’immolation d’un détenu du nom de Cheikh Tidiane Diop, finalement décédé. Il « n’a pas survécu à ses blessures », rapporte le premier journal.

A en croire le quotidien L’AS, « l’administration pénitentiaire et l’hôpital de Fann indexés », titre L’As, expliquant que Cheikh Tidiane Diop s’était immolé par le feu vendredi dernier, devant le palais de la République, avant de rendre l’âme dimanche des suites de ses blessures ».

Mais l’administration pénitentiaire se défend, « nous ne négligeons pas nos malades », souligne L’AS.

L’AS d’ajouter « son conseil, Me Assane Dioma Ndiaye, fait remarquer que le défunt est entré à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss (à Dakar) avec ses deux bras et en est ressorti avec un seul. Ne serait-ce que sur ce plan, l’Etat a une responsabilité sur le sort de cet émigré qui vivait en Italie ».

Le Quotidien, nous parle d’un tout autre sujet, à propos d’un braquage de « haut vol » perpétré dans le département de Bignona (sud), sur la route nationale numéro 4, où un individu a dépouillé samedi des passagers et pris « huit personnes en otage avant de les libérer ».

Sud Quotidien s’intéresse à l’économie avec les prolongations du rapport du FMI sur le déficit budgétaire de 11 milliards CFA et nous apprend que, « si rien n’est fait le Sénégal court tout droit vers une banqueroute ».

Le journal qui s’est entretenu avec le professeur d’économie Maissa Babou qui tire la sonnette d’alarme, invité de l’émission « Objection sur la radio Sud Fm », ce dimanche, Maissa Babou a invité l’Etat du Sénégal à prendre en compte les recommandations du FMI.

Le Témoin revient sur une affaire de marché de gré à gré qui a secoué le ministère de l’Agriculture.

Des allégations complètement fausses selon Pr Papa Abdoulaye Seck, « depuis que je suis ministre de l’Agriculture, je n’ai jamais, jamais signé un marché de gré à gré », se défend-il.

Ce qui fait dire au journal Le Témoin, que « le ministre qu’il nomme Seck Ndanane est en colère ».

En sport les quotidiens sont revenus en détails sur la première journée du championnat professionnel de football avec les rufisquois de Teungueth Fc qui prend la première place.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close