SAMASEN 2018
A LA UNE Actualité Afrique international societe

A Fèz , la Zawiya de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (RTA) demeure un passage incontournable

Daouda SOW, envoyé spécial à Fèz au Maroc.

Parler de Fèz fait aussi penser à un lieu, à la foi symbolique et mythique, un lieu prisé des visiteurs musulmans, surtout des disciples Tidianes. Il s’agit de la Zawiya de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (RTA). L’endroit tient son caractère particulier du fait qu’il abrite le mausolée du père fondateur de la Tarikha Tidianya.
Niché dans les profondeurs de l’ancienne Médine, nom donné à l’ancienne ville de Fèz, la Zawiya de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (RTA) n’est pas très difficile à trouver. En visiteur dès qu’on arrive à l’ancienne Médine, les guides ne manquent pas pour vous indiquer le chemin jusqu’à votre destination. Quelques ruelles à descendre, et l’on est devant la bâtisse qui abrite le mausolée tant visité chaque jour par des musulmans de différentes nationalités.
La bâtiment est facile à reconnaître par son architecture. Il s’agit d’une mosquée construite au style oriental avec un minaret qui le surplombe. Les couleurs bleus et ocres malgré qui le constituent sa façade semblent avoir résisté au temps, parce que gardant toujours toute leur splendeur.


A peine le seuil, le seuil franchi, les chaussures sont déposées dans un grand placard aménagé à notre droite pour l’occasion. Ici, les chaussures n’entrent pas comme dans la plupart des mosquées, mausolées et autres lieux sacrés. Cette étape dépassée, ce sont de chaleureuses « Slamalék » de deux hommes arabes qui nous accueillent. L’un d’un âge avancé, vêtu d’un Jellaba, chapelet à la main, la barbe blanchie par les années, l’autre, vêtu d’un pantalon et d’un pull est assis sur un tabouret.
L’on est maintenant dans la Zawiya même, le mausolée de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (RTA), juste en face de nous, tout autour des hommes, des femmes chapelets à la main , tous concentrés dans leurs prières et différentes invocations. Ils sont disciples Tidianes pour la plupart. Sur place, la ferveur religieuse est fortement ressentie à travers l’ambiance.

Mausolée de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (RTA).

Au milieu de la Zawiya, se dresse le mausolée de Cheikh, c’est une grande sépulture toute blanche avec des écritures dorées en arabe, se présentant sous forme de cercueil, élevé à trois niveau. A l’intérieur repose le père fondateur de la Tidianya. Il est entouré de barrière de couleur dorée avec une porte fermée par un crochet et un cadenas.

La dimension spirituelle du Cheikh et son apport dans la religion musulmane font que Cheikh Ahmed Tidiane compte des disciples par millions à travers le monde. Certains croisés sur place, ont parcouru des kilomètres pour venir juste faire leur ziarra à Fèz et renouveler leur allégeance à Cheikh. C’est le cas de Mohamed Diop. Ce jeune sénégalais est venu spécialement de Dakar pour l’occasion. Il a pris le Wird Tidiane il y a de cela un an des mains de Serigne Mbaye Sy Mansour, actuel Khalife général des Tidianes de Tivaouane. Pour célébrer cet anniversaire, quoi de plus fort que de venir à la source du père de la Tidianya. « mon recueillement et ma visite au mausolée de Cheikh, je l’ai vécu trop bien, je ne regrette pas d’être venu ici parce que cela m’a permis de me ressourcer, et m’a consolidé dans ma fierté d’appartenir à la Tarikha Tidianya. J’y ai vu des personnes de différentes nationalités, tout le monde entrain de faire des zikrs ou de lire le Coran et il n’y que cela qui représente un bon musulman. Surtout que les prescriptions de Cheikh sont en conformité avec les préceptes islamiques ».
Pour d’autres qui sont juste de passage à Fèz, la Zawiya de Cheikh demeure un lieu incontournable à visiter à tout prix. C’est le cas d’un économiste sénégalais que nous y avons aussi croisé.

Moubarak Lô, visiteur sénégalais croisé au Mausolée de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif (RTA) à Fèz.

Pour Moubarak Lô, « Cheikh Ahmed Tidiane (RTA) fait partie des plus grands saints que le monde ait connu. C’est donc une recommandation de visiter les saints pour s’inspirer de leurs bonnes actions. Ce qui permet de raffermir sa foi et de s’améliorer constamment pour rester fidèle aux recommandations de l’Islam ».
Juste avant de quitter les lieux, une dame en fauteuil roulante a été croisée accompagnée d’une jeune fille en Jellaba. La dame installée juste devant le mausolée est restée de longues minutes à se recueillir et faire des prières.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close