A LA UNE Actualité Dakar football politique Presse du jour sport

Presse du jour : Ousmane Sonko et les Lions du Sénégal en vedette dans la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais parvenus ce mercredi 17 octobre 2018 traitent essentiellement de la sortie du leader du parti PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité) Ousmane Sonko mais aussi de la qualification des Lions du Sénégal à la prochaine CAN 2019 au Cameroun. 

« Les mises au point de Sonko », affiche à sa Une Enquête pour rendre compte de la conférence d’Ousmane Sonko suite à une vidéo circulant sur les réseaux sociaux et qui a suscité une vague de réactions.

« Cette vidéo a été sortie de son contexte et pervertie. Je n’ai cité aucun nom. L’unique dessein ayant motivé la diffusion de la dernière vidéo est de me mettre en mal avec l’opposition. Ils ont diffusé cette vidéo après avoir été informés de démarches pour une rencontre et des discussions avec l’ancien Président Abdoulaye Wade », se défend Ousmane Sonko dans les colonnes du quotidien Enquête.

Pour Le Quotidien Ousmane Sonko se dédouane d’où le titre du journal : « Sonko rectifie le tir ».

A en croire Ousmane Sonko, « le pouvoir en place veut le mettre en mal avec le peuple et l’opposition en sortant une vidéo dans son contexte. Suite à cette polémique, Sonko n’entend pas présenter des excuses », rapporte Le Quotidien.  La publication de renchérir avec les déclarations du leader du PASTEF, qui a annoncé être en discussion avec Me Abdoulaye Wade, à qui il rendra visite dans les prochains jours ».

L’AS parle : « D’une sainte alliance entre Wade et Sonko », les photos des deux leaders font la Une du journal.

A en croire Ousmane Sonko, « Abdoulaye Wade m’a autorisé à dire que j’ai son soutien. J’ai discuté avec Me Wade et il m’a dit je t’autorise à dire publiquement que tu mènes un combat propre  et tu as mon soutien avant d’annoncer qu’il  se rendra sous peu au Qatar pour avoir des discussions approfondies avec Me Wade », souligne le quotidien L’AS.

D’après le journal L’AS parlant de la vidéo qui circule dans les réseaux sociaux et qui a suscité des polémiques, « il ne trouve rien de grave dans les propos qu’il avait tenus sur les anciens dirigeants de ce pays. Il a dénoncé une campagne de diabolisation menée contre sa personne par le pouvoir qui chercherait à la mettre en mal avec Wade », précise le journal dans ses colonnes qui rapporte les dires de Sonko.

En solo, Les Echos parle du naufrage du bateau le Joola et nous apprend que l’affaire est close au niveau de la justice française.

« Affaire Le Joola : la justice française prononce un non-lieu définitif » à sa Une.

Selon Les Echos, « la cour de cassation française a rejeté ce mardi 16 octobre le pourvoi en cassation des familles des victimes et selon le journal en rendant cette décision, le justice française rejoint celle sénégalaise qui avait classé sans suite l’affaire depuis 2002 », souligne le quotidien.

Les Echos de poursuivre que « les familles des victimes françaises dénoncent une décision de non-lieu non conforme à la justice internationale ».

Terminons cette revue avec une note de sport avec la qualification des Lions du Sénégal pour la 15e fois à une phase finale de coupe d’Afrique des nations Cameroun 2019.

Stades titre : « Les Lions à la CAN 2019 ». Aliou Cissé, dont les propos sont relayés par Stades, indique que Soudan/Sénégal joué mardi soir à Khartoum est « le match le plus difficile qu’il a disputé en tant que sélectionneur national », témoigne le sélectionneur.

Cheikhou Kouyaté, le capitaine des Lions affirme toujours dans le journal Stades « qu’une bonne préparation de la CAN s’impose ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close