A LA UNE Actualité Dakar politique Presse du jour societe

Presse du jour : L’élection de Soham Wardini occupe la Une de tous les quotidiens parus ce lundi 1er octobre 2018

La succession de Khalifa Sall par Soham Wardini, première femme mairesse de la capitale Dakar, et proche de l’ex maire de Dakar révoqué est à la Une de tous les quotidiens parvenus ce lundi 1er octobre 2018, à Teranganews.

« Soham Wardini à l’hôtel de ville : Khalifa reste maire de Dakar », affiche Le Quotidien.

Selon, Le Quotidien, « Sans surprise, Soham El Wardini a été élue en remplacement de Khalifa Sall. A la fin de la séance, ses adversaires Moussa Sy et Banda Diop, accusés de trahison par les partisans de Khalifa Sall ont échappé à l’agression physique ».

La publication de revenir sur les conséquences de la défaite et annonce que « Banda Diop et Moussa Sy vont jeter leurs activités au sein de la coalition Taxawou Dakar que dirigé Khalifa Sall ».

« Soham, 22e maire et 1ère reine de Dakar », titre Vox Populi.

« D’Alexandre Jean à Soham El Wardini », Vox Populi a refait « l’histoire des maires de Dakar avec une liste exhaustive de tous les maires qui ont dirigé Dakar à lire à la, page 7 du journal ».

Vox populi est aussi revenu sur l’élection qui s’est déroulée ce samedi 29 septembre à la mairie de Dakar en présence du préfet de Dakar, et nous informe que « Soham El Wardini, la première femme maire de Dakar a été élue par 64 conseillers sur 90 présents dans un conseil municipal de 100 membres ».

Pour Les Echos qui évoque cette élection, « Soham El Wardini écrase Moussa Sy et Banda Diop », pointe à sa Une Les Echos.

Le quotidien, Les Echos, « Moussa Sy et Banda Diop ont été conspués, insultés et trainés dans la boue, Alioune Ndoye fuit la bataille, Cheikh Gueye verse de chaudes larmes, Et Abdoulaye Daouda Diallo a manœuvré toute la nuit mais en vain ».

Source A a fait dans ironie avec un terme qu’utilisent les jeunes pour parler de la défaite de quelqu’un :

« Le Tiaw sa khir de khaf à Macky et Tanor ».

Source A, a recueilli les premiers mots de Bamba Fall maire de la Médina qui a lancé des piques à Ousmane Tanor Dieng, « Dites à Tanor Dieng que les gamins ont gagné et que les gamins vont gérer la Mairie ».

« Victimes d’une gifle retentissante, le maire des Parcelles Assainies et son collègue de la Patte D’oie démissionnent respectivement de leurs fonctions de deuxième Adjoint à la Mairie de Dakar et de la Coalition « Taxawou Dakar ».

Dès son élection Soham El Wardini a appelé les perdants en particulier Moussa Sy qui a annoncé son départ de la coalition Taxawou Dakar, « Moussa Sy, ne fais ce que tu as dit, ce matin. Je suis ta mère et ton amie. Je te tends la main pour qu’on travaille ensemble ».

L’autre information qui domine l’actualité c’est la sortie de prison du maire de Mermoz Sacré Cœur, Barthélémy Dias qui a purgé six mois pour outrages à magistrat.

Vox Populi nous apprend que « Barthélémy Dias a recouvré la liberté, après six mois de détention à Rebeuss. Le journal de revenir sur cette libération, « élargi à 5 h du matin, dimanche, il a quitté la prison à bord d’un taxi ».

Les Echos souligne que « même pour sortir de prison, le maire de Mermoz Sacré Cœur a galéré. Barth trainé de force dehors à 5h du matin, seul et sans sou, Dias est rentré à son domicile à bord d’un taxi ».

Le quotidien Les Echos a détaillé la libération de Barthélémy Dias, « il a marché jusqu’à la Mosquée Omarienne pour avoir un taxi avec le risque d’être agressé ».

Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur est annoncé ce lundi 1er octobre 2018, chez la mère de Khalifa Sall et fera face à la presse demain mardi.

Libération parle de tout a fait autre chose, notamment l’histoire d’un double meurtre à Dakar, « Deux ans après les meurtres d’Assam Fawaz et de Wilhem Kringer à la rue Carnot ».

Libération de titrer : « Révélations sur deux exécutions ». Selon Libération, « l’instruction a été bouclée, Lamine Dabo avoue mais évoque son droit au silence ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close