A LA UNE Actualité Dakar economie Education Environment societe

Le Forum Civil sort de son silence et se prononce sur les questions d’intérêt général

Les membres de l’association apolitique forum civil ont tenu une rencontre ce mardi 9 octobre. Plusieurs zones d’ombres dans les affaires de la République leur ont fait sortir de leur silence. « Les débats sur les urgences nationales sont plutôt dominés par des préoccupations politico-politiciennes au détriment d’autres questions plus essentielles telles que la sécurité nationale et sous régionale, l’éducation et la santé, le plein emploi, les politiques agricoles, la gestion des ressources naturelles…, » pose-Birahim Seck coordonnateur du Forum Civil.

C’est entre problèmes relevés, discussions autour de ces maux, solutions, que se sont faits les échanges. Ecole, système sanitaire, emploi des jeunes, gestion des ressources financières publiques, la question de la Casamance, le monde rural, la question judiciaire, rien n’a échappé aux radars du Forum civil sénégalais.

« Aujourd’hui, le citoyen souffre du fonctionnement de la justice, » soutien-Abdou Aziz Diop,… « Le sentiment le mieux partagé est celui d’une justice assujettie à l’Exécutif, souvent utilisée pour le service d’intérêts particuliers, » poursuit-il. Sur ce, ils interpellent toute la classe politique sur la nécessité d’œuvrer à la restauration de la dignité de la justice sénégalaise.

A l’étape scolaire, les perturbations récurrentes que connaît l’école sénégalaise dans l’enseignement, tant au niveau élémentaire que supérieur, en affligent plus d’un. Une situation causant angoisses cycliques pour les élèves, parents d’élèves, et autorités étatiques, suivies parfois de mort d’homme dans nos universités. « Nous sommes dans un contexte où la compétition mondiale du savoir et du savoir-faire est de plus en plus âpre, » dit-Birahim Seck. « Nous appelons donc au sens de la responsabilité de tous les acteurs, afin de sauver le système éducatif, » lance-t-il.

La santé, point incontournable, ne pouvait être en rade. D’autant plus que ce système est éprouvé par de réels problèmes de gouvernance, de moyens de fonctionnement et d’infrastructures au grand dam des usagers du service public sanitaire.

En matière électoral, le Forum Civil invite le gouvernement à prendre les dispositions nécessaires permettant à l’opposition d’accéder au fichier électoral conformément à la loi. Et l’opposition à la retenue et au respect des Institutions dans ce contexte d’insécurité dans la partie ouest africaine tout en l’exhortant en assumant pleinement son rôle en se faisant représenter au niveau des commissions de distributions et de retrait des cartes.

Au plan judiciaire, Forum Civil invite les magistrats, en général, à rassurer les citoyens dans leur fonction de distribution de la justice.

Le monde rural aussi a sa part de doléances. Les acteurs du Forum Civil demande au gouvernement de Macky Sall de publier la liste des « grands producteurs » bénéficiaires des différents mécanismes de subventions sur les intrants (engrais, semences, matériels agricoles) normalement destinés à améliorer de façon significative la production agricole du pays. Ainsi, que de dresser une évaluation exhaustive des ressources allouées à l’équipement rural, aux semences et autres intrants.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close