Actualité economie Kedougou societe

Kédougou accueille la 4ème édition de la foire commerciale

Alioune Badara SALL, correspondant à Kédougou.
Pour la quatrième fois, la foire commerciale se tient à Kédougou. Elle voit la présence de commerçants venus des régions pour offrir aux kédovins des produits de qualité à moindre coût. Installés depuis le 30 septembre sur la place publique de la commune de Kédougou en face de la mairie ville, ces commerçants se réjouissent que les clients viennent en nombre quoique au début, ils ont été confrontés à des problèmes liés à la pluviométrie et au manque d’information des clients.
Pour Souleymane, vendeur de produits de femmes dans le stand « Dr Make up », « je vends des parfums de chambre, savons et d’autres articles pour femmes. Le prix en magasin est plus cher qu’ici. Nos produits sont toujours de MAAC et de qualité ».

Stand de Souleymane, communément appelé « Dr Make up ». Il est vendeur de produits de femmes.

Cheikhouna Ndiaye, un autre vendeur, qui vient de Dakar. De teint noir, le sieur vend des perruques, sacs, des sacoches. « Les prix sont très abordables. Pour un article qui se vend à 25OOO, tu peux l’avoir à un prix revu à la baisse à 7000F. Les pochettes, on les vend entre 1300 FCFA et 1500 FCFA ».
Mariette Diop, originaire de Rufisque, que nous avons trouvée dans son stand, est entouré d’enfants attirés sans doute par les jouets pour enfants qu’elle vend. « Les prix dépendent de la qualité des articles. Par exemple, je vends des sacs à 7000 F, et d’autres à 5000 F. Mais, dans les marchés, tu peux les avoir plus cher dans les magasins. Les prix des jouets aussi varient. Il y’en a pour 1500FCFA, 2000 FCFA » nous renseigne Mariette Diop qui assiste cette année pour la quatrième fois à la foire à Kédougou.

Mariette Diop, vendeuse de produits pour enfants.

Comme à chaque évènement, des problèmes n’en manquent pas. Ces vendeurs, nous ont également fait part des difficultés auxquelles ils sont confrontés.
« Au début, il n’y avait pas beaucoup de clients, certains n’étaient pas au courant. Et c’était difficile pour nous car on ne vendait presque rien alors qu’on dépensait. Même pour se laver, on doit donner 150 FCFA chaque jour et même parfois plusieurs fois dans la journée. Sans compter la chaleur » se désole Souleymane. Idem pour Cheikhouna. Maguette quant à elle se réjouit que les choses marchent même si elle attend encore plus avec les clients qui ne tarderont pas à sortir en nombre pour venir acheter les marchandises. « Qui connait Kédougou sait c’est que une région pleine de richesse. J’ai l’habitude de venir à Kédougou et je m’en sors ».
Du coté des clients, pour la plupart des clientes, les marchandises sont très abordables. Certains en ont profité pour faire leur shopping, une occasion pour eux d’avoir des habits et autres accessoires de qualité. De quoi être fun.
Cette foire qui se tient à Kédougou prend fin le 15 octobre prochain. Ce sera au tour du département Saraya d’accueillir la foire commerciale du 07 au 25 novembre. A Saraya, ce sera pour la première fois.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close