A LA UNE Actualité economie Kaolack societe

Kaolack : Avec 7 milliards de FCFA de stock d’huile invendue, les travailleurs de la Sonacos Lyndiane craignent une campagne arachidière catastrophique

Ibrahima DIAMÉ, correspondant à Kaolack.
Le Syndicat National des Corps gras de la Sonacos Sonne l’alerte et annonce une probable campagne de commercialisation arachidière catastrophique qui se profile à l’horizon. « Si Sonacos n’arrive pas à écouler son stock d’huile, elle ne sera pas en mesure de prendre part à cette campagne et ce sera une catastrophe, avertit Boubacar Aw, coordonnateur du Syndicat » Selon lui cette situation est causée par les importations d’huile végétale qui inondent actuellement le marché sénégalais, en dépit du protocole qui a été signé entre le ministère du Commerce et les différents acteurs de la filière arachidière. Ce protocole qui stipule les importateurs de d’huile végétale sont soumis à acheter au moins 10% de leur quotas d’importation à la Sonacos. Mais que nenni regrettent M. Aw et compagnie qui faisaient face à la presse dans les locaux de la Sonacos Lyndiane. C’est une concurrence déloyale inadmissible, regrettent ces travailleurs de la Sonacos.
C’est en réponse à l’appel du Chef de l’Etat que la Sonacos à bloqué ses exportations d’huile d’arachide pour fournir aux sénégalais de l’huile de qualité, rappellent ces syndicalistes. Ils demandent au ministre du Commerce de rappeler les différents acteurs concernés à l’ordre pour le respect du protocole qui les lie tous.
Sinon si cette situation persiste, il faudra s’attendre à une campagne catastrophique sans la Sonacos.

Vue d’intérieur de la Sonacos de Lyndiane à Kaolack.

Il faut nécessairement que la Sonacos arrive à évacuer son stock d’huile d’une valeur de 7 milliards de FCFA sinon elle ne pourra pas prendre part à cette campagne. Et cela est inadmissible rétorquent-ils. Toute fois devant une telle situation, ces syndicalistes qui disent n’être pas du tout prêts à l’accepter, avec les risques que cela comporte notamment au détriment des paysans, s’érigent en comité de veille et en comité d’alerte pour prévenir d’une probable prochaine campagne qui risque d’être catastrophique. C’est un danger réel qui pèse presque sur les paysans y compris sur les saisonniers dont le nombre est estimé à plus de 1200 recrutés par la Sonacos cette année, tonne Boubacar Aw. La Sonacos Lyndiane a collecté 187 mille tonnes de graines d’arachides, l’essentiel a été raffiné, mais la vente pose problème.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close