Actualité Saint-Louis societe

African Journalists Forum (AJF) à Saint-Louis : Une trentaine de journalistes sensibilisés sur la plateforme

Adama SENE, correspondant à Saint-Louis.
Après Ziguinchor, Kaolack, Banjul après le lancement officiel à Saly, c’était au tour de la région de Saint-Louis d’accueillir les responsables d’African Journalists Forum (AJF) dans le cadre d’un atelier d’échanges sur la plateforme citoyenne d’appui au journalisme d’investigation. Rencontre à laquelle, 25 journalistes de la région Nord ont pris part aux travaux.
Pour le président de l’AJF, cette plateforme citoyenne d’appui au journalisme d’investigation, est une initiative qui s’inscrit dans le cadre du programme Journalisme et Engagement citoyen sur lequel l’organisation travaille depuis quelques années. « Depuis son lancement au Sénégal et en Gambie, cette plateforme contribue de façon particulière au débat démocratique, à travers un contenu approfondi pouvant servir de bases d’action aux gouvernants, et traduisant les vraies préoccupations des populations » a déclaré Dr René Massiga Diouf. Avant d’ajouter que le but principal de la plateforme mise en place, est de promouvoir le journalisme d’investigation, à l’ère du numérique, dans une approche participative à l’exercice du pouvoir. D’ailleurs, a-t-il poursuivi, à travers cet outil, les populations auront un moyen de contribution, d’influence et de participation citoyenne à l’exercice du pouvoir. Elles auront également les possibilités et capacités d’évaluation de la gestion publique par les médias et les citoyens. Selon le président de l’AJF, la diffusion de l’information doit sortir de l’engrenage verbal, violent et spectaculaire qui est traduit comme sa nouvelle forme de confort naturel. « Elle doit sortir du luxe unilatéral des tandems, pour modéliser le travail de tous et s’ouvrir à la richesse des efforts conjugués d’une communauté unie, participante à l’activité d’information » a soutenu Dr René Massiga Diouf. Dans son exposé axé sur l’importance sociologique de cette plateforme pour Saint-Louis, le professeur Mor Faye de l’UFR/CRAC de l’UGB, est longuement revenu sur la grande différence entre le journalisme conventionnel et celui d’investigation qui nécessite de grands moyens financiers pour bien mener des enquêtes ou des recherches et souvent de grands sacrifices pour celui qui veut en faire. C’est pourquoi le représentant du gouverneur a rappelé aux responsables d’African Journalists Forum (AJF), leur rôle d’encadrer cette forme de journalisme. Puisque, a-t-il conclu, on ne doit pas tout mettre dans la rue et n’importe comment ?

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close