SAMASEN 2018
A LA UNE Actualité Dakar politique Presse du jour

Presse du jour : Les quotidiens sénégalais au cœur du sit-in interdit de l’opposition devant le ministère de l’Intérieur ce mardi 4 septembre 2018

La presse quotidienne sénégalaise parue ce mardi 4 septembre 2018 parle du sit-in interdit devant les locaux du ministère de l’Intérieur du Front de résistance nationale (FNR). Un rassemblement pour exiger le départ d’Aly Ngouille Ndiaye à la tête du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique par ailleurs organisateurs des élections.

« L’opposition ne FRN pas sa marche », c’est le titre qui barre la Une du journal Le Quotidien.

D’après Le Quotidien « malgré l’interdiction du préfet de Dakar Alioune Badara Samb  pour risque de trouble à l’ordre public, ou l’arrêté Ousmane Ngom qui interdit toute manifestation dans le périmètre du centre-ville de Dakar « le Front de résistance nationale a décidé de maintenir son sit-in ». 

Le Quotidien de conclure « les gaz lacrymogènes risquent de polluer l’atmosphère autour de la place Washington, siège du ministère de l’Intérieur ».

L’AS indique que « l’opposition défie le pouvoir », qui a décidé d’interdire le sit-in devant le ministère de l’Intérieur ce mardi.

Le journal nous renseigne que «les leaders de l’opposition comptent tenir leur sit-in devant les locaux du ministère de l’Intérieur én dépit de l’interdiction du préfet de Dakar ».

L’AS nous apprend que les camarades de Mamadou Diop Decroix réclament entre autres la confirmation des candidatures de Khalifa Sall et Karim Wade mais aussi la mise en place d’une autorité indépendante pour organiser les élections et la libération des prisonniers politiques.

Enquête de renchérir « le Front démocratique et social de résistance nationale [FRN] a pris, hier, la ferme décision d’outrepasser l’arrêté préfectoral interdisant son sit-in devant le ministère de l’Intérieur ». Selon toujours le journal Le FRN entend ainsi protester pour ‘’exiger du régime l’abandon des parrainages, l’accès pour l’opposition au fichier électoral, la mise en place d’une autorité indépendante pour organiser les élections ».

« L’opposition déterminée à occuper la Place Washington », écrit Vox Populi pour qui « le FNR a choisi de défier l’autorité en donnant rendez vous à ses militants à 16 h devant le ministère de l’Intérieur, risque de subir une nouvelle répression de la police ». Pour Source A « l’affrontement est inévitable», car le FRN est décidé à assiéger Aly Ngouille Ndiaye ministre de l’Intérieur, n’en déplaise au préfet de Dakar.

Source revient sur la révocation du maire de Dakar Khalifa Sall avec un entretien de l’analyste politique Momar Seyni Ndiaye qui prédit la « nuit pour l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall », révoqué de ses fonctions par le président Macky Sall, vendredi dernier.

Le journal explique qu’« après la révocation, c’est la perte de son poste de député, de son autorité parentale, ainsi que de son droit à diriger un parti ou une entreprise ».

 De son côté, Vox Populi consacre un dossier à la prostitution tout azimut sur la toile. « Les filles enflamment les sites de rencontre… », titre le journal.

« Ces messages salaces pour attirer les chauds lapins . les homos infestent es réseaux sociaux ». Vox Populi évoque « l’histoire rocambolesque d’un boy town ragué par un homo sexuel »

Enquête reste dans ce même registre en faisant un  focus sur la débouche à la plage de Bceao Guédiawaye  avec ce titre :

« La plage de tous les vices ».

Enquête raconte, le « calvaire des habitants de la Cité Djily Mbaye de Guédiawaye, dont le quotidien est perturbé par une pollution sonore, la prostitution, et les agressions ».

Un imam raconte, « une fois un homme ivre a fait pipi sur le perron de la mosquée ».

Mais en croire le quotidien Enquête la goutte d’eau de trop a été « le concert de Wally Seck, samedi dernier, sur la plage, « ce qui a fait réagir les jeunes layènes pour combattre les dérives ».  

En sport pour finir les quotidiens sont revenus sur le regroupement des Lions du Sénégal qui préparent leur match contre les « Baréa » du Madagascar, ce sera, le dimanche 9 septembre 2018.

Masi selon Enquête, « le sélectionneur rassure, « on ne sera pas surpris à Madagascar », a-t-il annoncé.

« Je crois qu’il faut laisser le passé de côté », écrit Source A.

Source qui nous apprend que Sadio Mané et Alfred Ndiaye ont été ménagés ce lundi début des entraînements, Gana Gueye et Opa Nguette sont en observation médicale.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close