A LA UNE Actualité Dakar politique Presse du jour societe

Presse du jour : Divers sujets au menu des quotidiens sénégalais

La presse sénégalaise parvenue ce mardi 18 septembre 2018, à Teranganews, traite de l’actualité politique avec divers sujets, dont le parrainage avec le PDS qui a opté pour ses propres couleurs.    

« Parrainage, modèle de collecte aux couleurs libérales : Le PDS fiche dans le vide », c’est le titre qui barre la Une du journal Le Quotidien avec la photo de Karim Wade, candidat déclaré des libéraux.

La publication a recueilli les éclairages de Babacar Fall du PDS qui souligne que « l’arrêté qui organise le parrainage est muet sur la question de la couleur des fiches car la loi ne dit pas qu’il ne faut pas mettre l’effigie ou les symboles du parti. L’essentiel, c’est de respecter les critères qui figurent dans l’arrêté ».

Selon le journal « le PDS  a sa propre fiche de parrainage aux couleurs du parti jaune bleu. Et, à en croire Le Quotidien, « même si les libéraux respectent les critères demandés par l’arrêté ministériel et trouvent leur modèle légal. Le pouvoir, lui, estime que c’est un motif d’invalidation de la candidature de Karim Wade ».

Mais le quotidien a recueilli les éclairages « d’experts électoraux qui n’y trouvent voient pas d’inconvénients et soulignent tout de même un vide. Le journal nous fait savoir que la balle est dans le camp du conseil constitutionnel qui va trancher ».

Dans Vox Populi, qui évoque le parrainage, c’est Mayoro Faye qui a dénoncé les agissements des apéristes qu’ils accusent de tricherie et alertent leurs militants.

Mais à en croire Oumar Sarr coordonnateur du PDS, « leur parti a déjà épuisé ses 30 mille fiches de parrainage constituant 300 mille signatures. Le PDS prévoit d’ailleurs de réimprimer des fiches supplémentaires ».

Dans le même sillage, Pape Diop président de la convergence démocratique Bokk Giss-Giss accuse Macky Sall de « vouloir chahuter les élections ».

En dehors de la politique des faits de société qui prennent une bonne place dans les quotidiens.

L’AS s’est intéressé à la santé avec l’avortement clandestin, et la publication a fait un large dossier sur la question et les médicaments utilisés comme l’artotec, et cytotec, mais aussi ceux vendus à Keur Serigne Bi sur l’avenue Blaise Diagne à Dakar, de même que dans les officines de pharmacie.

Ce qui dire au journal L’AS, que : « Dakar, à l’ère de la l’avortement clandestin ».

Selon le quotidien L’AS, « des pharmaciens sont accusés d’être au cœur du business », le journal de renchérir avec des témoignages de D.G 18 ans, qui confie que « ce sont ses parents qui l’ont obligé à avorter à deux reprises. Alors que pour C.G, « c’est via internet que son copain lui a acheté le cytotec à 50 mille FCFA ».

Vox Populi pendant ce temps a fait focus sur la problématique des eaux usées qui polluent l’air dans certains quartiers de Dakar comme à la Médina avec des égouts à ciel ouvert à tous coins de rue.

« Ça pue à la Médina, à Fass, à la Gueule Tapée… » affiche le journal qui nous apprend que, « le terrain de l’école Médine submergé par une flotte nauséabonde ».

Alors aux Parcelles Assainies et à Cambéréne, « les canalisations sont obstruées et les eaux usées se déversent sur les routes ».

Enquête nous plonge dans les labyrinthes des orientations des nouveaux bacheliers avec ce titre :

« retard des chantiers, dette envers les Epes : La désorientation des bacheliers ».

« Par un concours de circonstances très défavorables, caser, les 50 mille nouveaux bacheliers est un casse-tête chinois. Le CEPES réclame 19 milliards à l’Etat pour orienter les nouveaux bacheliers. Au même moment, le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (SAES) annonce un sit-in demain et une grève de 48 heures le 1er octobre », écrit Enquête.

Terminons cette revue des quotidiens par le sport avec Stades, quotidien spécialisé qui nous apprend que Sadio Mané va à l’assaut du trio Neymar Mbappé et Cavani du PSG pour les matchs de phase de poule de la Ligue des champions.

Le quotidien Stades de se demander qui des trios Mané-Salah et Firmino et Mbappé- Neymar-Cavani est le plus fort.

Réponse ce soir entre les anglais de Liverpool et le Paris Saint-Germain.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close