A LA UNE Actualité Afrique international

Nouveau gouvernement : Une dame entre dans l’histoire politique malienne

Le tout nouveau gouvernement du Mali, encore sous IBK est symbolisé par la présence d’une dame, et parce que c’est une première dans l’histoire politique malienne. Kamissa Camara est ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale fraîchement élue depuis dimanche 9 Septembre 2018.

Née à Grenoble (France) de parents immigrés depuis les années 70, Kamissa Camara est l’ainée d’une famille de quatre enfants.

Le 5 Juillet 2018, Kamissa Camara fut nommée Conseiller Diplomatique du Président Ibrahim Boubacar Keita avec rang d’Ambassadeur.

La jeune femme de 35 ans a décidé de quitter une longue carrière aux États-Unis pour servir un pays pour lequel elle se dit « prête à y laisser son âme. »

Kamissa Camara est la fondatrice du Forum Stratégique sur le Sahel et est affiliée au Centre d’Etudes Africaines de l’Université de Harvard. En 2016-2017, elle a servi dans la campagne d’Hillary Clinton et dans son « Africa Policy Group », en tant que conseillère stratégique sur la région du Sahel. De 2015 à 2018, Kamissa était employée par le Foreign Service Institute du Département d’Etat américain pour former des diplomates américains en partance pour l’Afrique Sub-Saharienne sur les défis politiques, sécuritaires, institutionnels et de gouvernance qui touchent le continent.

Avant tout cela, elle obtient, en 2006, un diplôme de relations internationales puis un Master en économie internationale à l’Université Pierre Mendès France à Grenoble. C’est au bureau des Nations Unies à Washington que Kamissa fait son stage de licence. En 2007, elle fait son stage de fin d’études à la Banque Africaine de Développement (BAD) en Tunisie. De là, elle s’est expatriée aux Etats Unis armée de son Master et de 3 000 dollars en poche (moins de deux millions de francs CFA).

Kamissa est régulièrement invitée par CNN, la Voix de l’Amérique, Aljazeera, BBC, TV5 Afrique, France24, etc., pour ses analyses pointues en politique africaine. Elle publie également des analyses politiques très poussées dans Le Monde Afrique, Le Point Afrique, le Washington Post, Aljazeera, World Politics Review entre autres…

 A sa façon, Kamissa Camara symbolise le nouveau visage de la diaspora désormais en situation de «double immigration» avec des enfants qui choisissent de s’expatrier du pays d’immigration de leurs parents. Et avec une légitime fierté Kamissa Camara tient beaucoup à ses origines. La nouvelle conseillère diplomatique du Président IBK est surtout reconnaissante envers ses parents qui lui ont permis de garder ce lien fort avec le Mali. «Mes parents avaient peur que l’on perde nos attaches avec leur pays quand ils ne seraient plus là. Ils ont tout fait pour que nous créions nos propres liens avec la famille restée là-bas. On allait souvent en vacances à Bamako l’été, on passait plusieurs mois à vivre le quotidien du pays. Maintenant, le Mali fait partie de moi», avait-elle souligné dans l’entretien accordé au journal « Le Point ».

Bref, encore une fierté pour l’Afrique et plus pour la gente féminine…

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close