Actualité economie Matam societe

Le président du COSEC dans la vallée du fleuve pour faire le point sur les projets avec les opérateurs économiques locaux

Thierno Baye DIÈNE, correspondant à Matam.
Dans le cadre de sa tournée nationale, le Conseil Sénégalais des Chargeurs (COSEC) est à Matam pour faire le point sur la situation des projets avec les opérateurs économiques locaux. Une visite guidée que le président de la chambre de commerce de Matam Dr Mamadou Ndiade a voulu démarrer sur les rivages du fleuve Sénégal « nous avons reçu le président du COSEC et sa délégation ici au bord du fleuve pour lui justifier le projet de bac que la chambre de commerce a mis en place pour booster l’économie locale. D’ailleurs je disais au directeur du COSEC que le Sénégal est un pays très enclavé à l’intérieur du continent. C’est parce qu’il n y a pas assez de structures pour traverser facilement le fleuve ».
Ce projet de construction de bac déjà entériné par les opérateurs économiques de la région à été aussi validé par Mamadou Ndione, directeur du COSEC qui reconnaît la pertinence du bac dans l’économie des deux pays frontaliers « nous validons ce projet et nous y travaillerons avec l’OMVS et avec bien entendu la République sœur de la Mauritanie. Et ce projet s’inscrit naturellement dans le cadre du PSE »
Cette visite de 2 jours de la délégation du COSEC est aussi une occasion pour le directeur d’exhorter les opérateurs économiques locaux à se formaliser en se rapprochant de la chambre de commerce pour « être éligibles aux grands projets de l’Etat ». Et pour insuffler une nouvelle dynamique à l’économie régionale, le COSEC va organiser dès l’année prochaine des foires dans l’ensemble des 6 pôles territoriaux du Sénégal  « je vous annonce qu’à partir de l’année prochaine, des foires seront organisés dans les ensembles régionaux pour permettre aux opérateurs économiques qui ne peuvent pas prendre part aux foires internationales de se mettre en évidence. Ces foires qui verront la participation des chinois et des malaisiens entre autres donneront une bonne visibilité à la région notamment dans le domaine touristique ».

Le COSEC et sa forte délégation a été priée de peser de tout son poids afin que les financements annoncés par la DER (Délégation à l’Entreprenariat Rapide) puissent atterrir des les mains des jeunes et femmes, qui commencent à montrer des sérieux signes d’impatience.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close