A LA UNE Actualité Dakar societe

Destitution de Khalifa Sall : Ses avocats saisissent la Cour suprême

Les avocats de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall annonce avoir saisi la Cour suprême pour la suppression du décret présidentiel, révoquant leur client de ses fonctions. En conférence de presse mercredi 5 septembre, ils affirment que la décision de Macky Sall est « illégale, inopportune et médiocre. »

Me Ciré Clédor Ly a rejeté le décret présidentiel qui, selon lui regroupe l’illégalité et la médiocrité dans le fond et dans la forme. « Il est contraire à la légalité et aux bonnes règles d’une bonne gouvernance, » ajoute-t-il. Avant de poursuivre que notre pays a cessé d’être un Etat de droit et une démocratie, pour se transformer en ennemi des droits et des libertés.

« Khalifa Sall n’est pas définitivement condamné. » Voilà, les arguments avancés par ces avocats, convaincus de l’annulation du décret. Me Demba Ciré Bathily affirme que le maire de Dakar est encore « présumé innocent jusqu’à l’épuisement de toutes les voies de recours. »
« Si vous dites : Je révoque Khalifa Sall parce que la Cour d’appel l’a condamné, et que cette décision est portée devant la Cour de cassation, qui casse et annule la condamnation de la Cour d’appel, qu’est-ce qui se passe à partir de ce moment ? » s’interroge l’avocat.

A en croire Me Seydou Diagne, « au moment où Macky Sall signait le décret de révocation de Khalifa Sall le 31 août, l’arrêt de la Cour d’appel n’était pas encore disponible. » Il rejoint ses confrères dans leur propos selon lesquels, le Président Sall a tout simplement « violé la loi de la  Cour suprême. »

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close