Actualité Education Saint-Louis societe

A l’occasion du magal des 2 rakaas de Ndar, Serigne Mame Mor a appelé à la lutte contre l’hypocrisie

Adama SENE, correspondant à Saint-Louis.
Les rideaux sont tombés ce 5 septembre sur la 43eédition du Magal des 2 Rakaas avec la cérémonie officielle suivie de la prière de « Takussan » dirigée à la place Faidherbe et environs par Serigne Mame Mor Mbacké Ibn Serigne Mourtalla Mbacké Ibn Cheikh Ahmadou Bamba. Prière à laquelle, ont pris part des milliers de pèlerins venus de toutes les régions du pays, des pays limitrophes et de la diaspora pour perpétuer l’acte historique et héroïque que Khadim Rassoul a accompli le 05 septembre 1895 au palais du gouverneur colonial. Une occasion que l’imam des 2 rakaas a saisie pour lancer un message fort à la communauté mouride et à la Oumah islamique.
Prenant la parole, Serigne Mame Mor Mbacké, a transmis les salutations du khalife général des Mourides, avant de féliciter le président du Kurel des deux Rakaas et son équipe pour la parfaite organisation du Magal. Après être revenu sur la portée et le sens de cette journée qui symbolise une dévotion envers son Seigneur, l’imam des 2 rakaas, a soutenu que le musulman doit apprendre et éviter l’hypocrisie. Il est revenu sur la complémentarité entre les grands cheikhs qui ont tout enduré pour avoir la grâce d’Allah. « Certains vendeurs d’illusion se disant guides religieux ont envahi toutes les familles religieuses du Sénégal et sont entrain de dévier les talibés des voies tracées par les fondateurs de ces tarikhas. C’est pourquoi j’insiste toujours pour exhorter plus particulièrement les jeunes à l’Education. Il faut qu’ils aillent étudier pour acquérir des connaissances et avoir de bons comportements » a rappelé Serigne Mame Mor Mbacké. La religion de l’Islam est agressée, et c’est aux chefs religieux de se dresser pour faire face ce phénomène, a-t-il ajouté. A en croire toujours Serigne Mame Mor, l’hypocrisie est devenue monnaie courante dans la société sénégalaise et à tous les niveaux. « Aucun secteur n’est épargné. Des hypocrites ont infesté les milieux mourides et se permettent de se réclamer de Khadim Rasssoul, alors tout ce qu’ils font ou ordonnent, est contraire à la voie mouride. C’est pourquoi, il faut les combattre » a-t-il signalé. Profitant de l’occasion, l’Imam des 2 Rakaas, a lancé un appel à la classe politique pour que les élections se fassent dans la paix. « Il faut croire en Dieu, puisque c’est Lui choisit et choisit qui, il veut. Le Sénégal est un et indivisible. Donc il est de notre devoir à tous de le préserver » a conclu Serigne Mame Mor Mbacké.

Faire face aux agressions faites à l’Islam par les hypocrites

Conduisant la délégation gouvernementale, le ministre de la Pêche et de l’économie maritime, a rappelé au Kurel et à la communauté mouride, l’importance que le Chef de l’Etat accorde au Magal des deux Rakaas de Ndar. A en croire, le ministre Oumar Gueye, l’acte posé devant les colons, le 05 Septembre 1895 au palais du gouverneur colonial de Saint-Louis par Cheikh Ahmadou Bamba, mérite que tout musulman lui accorde une attention particulière et un grand respect. Raison pour laquelle, le Président de la République et son gouvernement ne ménageront toujours aucun effort pour la réussite de l’évènement. « Le Kurel des 2 Rakaas sera toujours soutenu pour que cette date historique, ce Magal soit perpétué à jamais » a déclaré le chef de la délégation gouvernementale. Le ministre de la Pêche a aussi profité de l’occasion pour solliciter des prières auprès de Serigne Mame Mor Mbacké pour un Sénégal prospère. « Ce 05 Septembre avec ce grand rassemblement de talibés, est une journée de prières et de recueillement. C’est pourquoi, nous vous demandons de formuler des prières car nous allons vers des échéances électorales et le pays a besoin de paix, de sécurité et de stabilité. Nous sollicitons également vos prières que tous les grands chantiers engagés par le chef de l’Etat soient réalisés » a soutenu Oumar Gueye.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close