A LA UNE Actualité politique Ziguinchor

Ziguinchor – Présidentielle 2019 : La candidature d’Abdoulaye Baldé provoque la démission de 101 responsables de son parti

Youssouf DIMMA, correspondant à Ziguinchor.
Les conséquences de l’annonce de la candidature à la présidentielle de février 2019 du président de l’Union Centriste du Sénégal (UCS), Abdoulaye Baldé, par ailleurs maire de la commune de Ziguinchor, n’ont pas tardé à se faire jour. En effet, ce samedi 26 août 2018, soit moins de deux semaines seulement après cette annonce lors d’un point de presse tenu à Dakar et réaffirmé une semaine plus tard à l’aéroport de Ziguinchor, pas moins de cent-quatre (104) responsables de l’UCS ont organisé une assemblée générale à la salle des délibérations du Conseil départemental d’Oussouye. Les cent-un (101) ont décidé de leur départ de ce parti créé en juillet 2012 ; ils ont ainsi rédigé une lettre de démission qu’ils ont envoyée à Abdoulaye Baldé. Les trois autres ayant quitté la salle, ont pris le parti de rester dans l’UCS.

Tombon Gueye, coordonnateur démissionnaire UCS Oussouye.

Ce groupe de responsables démissionnaires composé entre autres de Tombon Guèye maire de la commune de Diémbéring par ailleurs coordinateur département d’Oussouye de l’UCS, du président du conseil départemental Seyni Diatta, de la responsable des femmes Fatou Thiaw et du responsable des jeunes Damase Senghor, a indiqué ceci dans la lettre envoyée ce samedi à 13H15 à Abdoulaye Baldé : « nous venons porter à votre connaissance la décision mûrement réfléchie que nous avons prise de démissionner de votre parti. Nous estimons que notre long et riche compagnonnage politique suivant les vicissitudes de la vie est arrivé à son terme. La vie est faite de couplage et de divorce ».
Répondant aux questions des journalistes, leur coordinateur Tombon Guèye a expliqué la principale raison de leur départ de l’UCS. Pour lui, en effet, « la principale raison de notre démission collective est notre non implication dans le processus de prise de décision de la candidature du président Abdoulaye Baldé à la présidentielle de 2019 ».
Ils ont décidé de créer un mouvement politique dans les prochains jours sans préciser le candidat qu’ils comptent soutenir lors de la présidentielle de 2019.

 

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close