Actualité Afrique international

RDC : L’inquiétude persiste au sujet de la nouvelle épidémie du virus Ebola

Il s’agit de la dixième épidémie due au virus Ebola qui sévit en République démocratique du Congo. Cette fois, c’est le nord de la province du Nord-Kivu qui est touchée.

Après que la dernière épidémie, dans l’ouest du pays, se soit éteinte, c’est au tour du nord de la province du Nord-Kivu de subir le virus Ebola. Ce dernier se propage dans une région déjà menacée par des groupes armés, ce qui ne simplifie pas la lutte contre la maladie.

« Effectivement, on a une épidémie qui était plutôt à l’ouest de la RDC qui vient de s’achever. Une nouvelle épidémie qui démarre dans une autre région assez éloignée de la RDC, à l’opposé en fait, dans une zone frontalière avec l’Ouganda. Contrairement à l’Afrique de l’Ouest, la RDC est malheureusement un pays qui est très habitué à ces épidémies puisqu’en fait, c’est la dixième épidémie. C’est assez fréquent. Régulièrement tous les ans, tous les deux ans, il y a une épidémie qui se déclare dans ce pays. C’est moins surprenant que ce qui s’est passé en Afrique de l’Ouest et en terme de risques de propagation, on est sans doute bien sûr pas du tout dans le même cas de figure puisque la RDC est un pays très isolé, et l’épidémie survient dans une région où de toute façon, il y a très peu de communication par voies routières. En revanche, il y a des mouvements de population du fait que c’est une zone de guerre. Du coup, il y a beaucoup de réfugiés qui se déplacent et cela fait partie des choses qui sont inquiétantes pour la gestion de la maladie,» explique Sylvain Baize, responsable du Centre national de référence de fièvres hémorragiques virales de l’institut Pasteur à Lyon.

Des vaccinations ciblées doivent commencer mercredi 8 août et « douze équipes de vaccinateurs seront déployées dans les différentes zones touchées,» indique le ministère congolais de la Santé.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close