A LA UNE Actualité Dakar football politique Presse du jour societe sport

Presse du jour : Le démarrage du parrainage ce lundi 27 août 2018, sujet phare des quotidiens  

Les quotidiens parvenus ce lundi 27 août 2018, à Teranganews, mettent en exergue le démarrage du processus de collecte des parrainages pour la présidentielle de février 2019 qui débute ce lundi 27 août 2018.

 « La chasse aux signatures », affiche Le Quotidien à sa Une avec les photos des 36 candidats déclarés à la prochaine présidentielle de février 2019.

Selon le journal « 365 candidats sont en lice, l’opposition regroupée au sein du Front de résistance nationale (FNR) va finalement prendre part à la rencontre organisée par la Direction générale des élections (DGE) ».

« Pour un fichier électoral estimé à 6 millions 682 mille 075 électeurs, les candidats déclarés à la présidentielle du 24 février devront recenser chacun 53 mille 457 signatures », souligne le journal Le Quotidien, citant le ministère de l’Intérieur, en charge de l’organisation des élections.

Vox Populi aborde la question et titre, « l’opposition rejoint la scène du parrainage ».

Vox Populi d’écrire, « le Front de résistance nationale, regroupant ces partis de l’opposition, « demande à ses membres de répondre à la convocation du ministère de l’Intérieur pour récupérer les documents électoraux et exiger l’accès au fichier électoral »

L’opposition affiliée au FNR recommande, « aussi la désignation de coordonnateurs pour le parrainage », une réforme électorale née de la révision constitutionnelle du 19 avril 2018 adoptée par l’Assemblée nationale au grand dam de l’opposition et qui impose désormais aux candidats à la prochaine présidentielle un parrainage de 0,8% du corps électoral ».

« L’opposition y sera », écrit Enquête à propos de la réunion d’information qui se tient ce lundi 27 août 2018, convoquée par la Direction générale des élections (DGE) sur le démarrage officiel des opérations de collecte des parrainages en perspective de la présidentielle 2019.

Selon le journal Enquête, « une partie de l’opposition a finalement décidé d’assister » à cette rencontre convoquée par le ministère de l’Intérieur, mais « cette participation ne veut pas dire acceptation (…) du système scandaleux et inacceptable de parrainage », souligne le journal.

Source A nous parle de tout a fait autre chose avec les incidents survenus au courant du mandat de Macky Sall.

Le journal Source A de lister les accidents qui ont fait des centaines de morts et plusieurs milliards de francs CFA dénombrés ente 2012 et 2018 dans les naufrages, inondations et rapts d’enfants suivis de meurtres.

D’où le titre de Source A, « Macky, un règne, beaucoup de larmes ».

A en croire Source A « en 2013, 18 212 personnes sont impliquées dans les accidents de la route, dont 456 morts. 2017 bat le record des drames sur fond de plusieurs pertes en vie humaine, des dizaines de morts du « Daaka de Médina Gounass, à la vingtaine de victimes de Bettenty, en passant par les victimes de Dakar, Saint Louis, Kaffrine…, la liste est loin d’être exhaustive ».

Le journal de conclure « 2018, c’est aussi l’année des nombreux et inexpliqués enlèvements d’enfants souvent suivis de meurtres ».

Enquête revient sur l’implantation d’Auchan au Sénégal.

« Auchan, le choix et l’embarras », c’est le titre qui barre la Une du journal.

Selon  le quotidien Enquête « l’arrivée du géant français de la distribution lève un coin du voile sur le vide juridique dans le secteur. Enquête a recueilli les éclairages du directeur général d’Auchan Rétail Sénégal, Laurent Leclerc et à l’en croire, « le choix du Sénégal repose sur sa stabilité ».

Mais pour Ousmane Sy Ndiaye, Unacois « l’installation d’Auchan n’obéit à aucune logique cohérente ».

En sport, le quotidien spécialisé Stades parle d’ « incohérences d’Aliou Cissé « , avec la liste des 23 Lions convoqués en vue du match contre le Madagascar le 9 septembre dans la capitale malgache.

Stades est aussi revenu sur les performances des Lions comme Mbaye Diagne, Moussa Konaté ou encore Ismaila Sarr les deux premiers se sont illustrés par un doublé, Ismaila Sarr a encore retrouvé le chemin de filets contre Marseille.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close