A LA UNE Actualité Dakar politique Presse du jour societe

Presse du jour : La politique avec le démarrage du parrainage fait les choux gras des quotidiens sénégalais

L’actualité politique avec le démarrage officiel, ce lundi 27 août, des opérations de collecte des parrainages pour la présidentielle de février 2019 domine largement les autres sujets dans les quotidiens sénégalais parvenus ce mardi 28 août 2018 à Teranganews

« C’est le grand théâtre », affiche Le Quotidien dans sa Une du jour parlant du parrainage.

Selon le journal Le Quotidien « après les 47 listes aux législatives, le nombre de candidats à la candidature pour la présidentielle de 2019 a presque doublé en atteignant hier 87. Un chiffre qui va considérablement baisser avec l’entrée en vigueur du parrainage ».

D’après Le Quotidien L’opposition reste malgré tout vent debout contre le parrainage, réforme électorale que les partis concernés n’ont eu de cesse de contester, suite à la révision constitutionnelle du 19 avril 2018 adoptée par l’Assemblée nationale.

Le Quotidien de renchérir avec la déclaration du Fnr pour qui, « il n’est pas trop tard pour abandonner le parrainage exigé aux candidats à l’élection présidentielle. Les partis de l’opposition, qui ont toujours dénoncé cette loi, continuent leur lutte dans ce sens ».

« Déjà plus de 80 candidats », relève le quotidien L’AS.

L’AS d’annoncer « un sit-in devant le ministère de l’Intérieur le 4 septembre prochain pour le retrait de la loi sur le parrainage, l’accès au fichier électoral, l’organisation des élections par une autorité indépendante ».

L’opposition, par cette initiative, veut également un accès de l’opposition au fichier électoral et la mise en place d’une autorité indépendante pour organiser les élections.

« Les coordonnateurs de différents leaders de l’opposition ont encore dénoncé le parti-pris et le favoritisme du ministre de l’Intérieur, organisateur des élections. Ils ont tous constaté l’inégalité dans le traitement des candidats », rapporte L’AS.

Mais déjà présent les camarades de Mamadou Diop Decroix compte déposer ce mardi 28 août 2018 «un recours devant le conseil constitutionnel pour obtenir l’annulation de l’arrêté sur le parrainage », souligne L’AS.

L’AS qui revient sur la déclaration du candidat sortant Macky Sall qui rassure les leaders de la coalition « Macky 2012 » en citant un sondage qui lui donne vainqueur à la présidentielle.

« Le sondage m’attribue 54% mais je veux plus », a-t-il dit à ses partisans.

« Déjà plus de 80 candidats à la candidature », c’est le titre qui barre la Une du quotidien Vox Populi.

« Le parrainage à l’épreuve des appétits», écrit le journal qui souligne en outre que, « l’opposition annonce un recours en annulation contre l’arrêté du ministre de l’Intérieur et un sit-in le 4 septembre prochain  à la Place Washington ».

Source A de s’interroger sur le scénario avec la pléthore de candidats 81, « a quel scénario,  aurions nous droit, s’il y’avait pas le parrainage ».

Source A nous parle de tout à fait autre chose, les violences préélectorales de 2012 avec ce titre :

« Ils sont morts pour rien », faisant allusion aux victimes tuées lors des affrontements de 2012.

Source A a donné la parole au président du Collectif des victimes et à en croire Ibrahima Diagne, « le collectif n’a jamais été reçu par le Président de la République, qui du reste, écrit le journal « na même pas réagi à leurs demandes ».

Selon Ibrahima Diagne responsable de la Communication et chargé des archives du M23, « 17 personnes ont eu à subir des tortures durant les violences préélectorales de 2012. Quatre en sont mortes ».

Et, de l’avis de M. Diagne « seules 5 victimes ont été indemnisées dont trois personnes originaires de Podor ».

En sport pour finir, le quotidien Stades reste avec la tanière des Lions et nous parle des « options offensive d’Aliou Cissé », avec le trio Sadio Mané, Ismaila Sarr et Moussa Konaté en pôle position pour le match contre le Madagascar prévu le 9 septembre.

Autre scénario c’est le duo Mbaye Diagne-Moussa Konaté, une alternative en 4-4-2 avec Diao Baldé en joker.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close