A LA UNE Actualité Dakar football politique Presse du jour societe sport

Presse du jour : La nomination d’Ousmane Sy comme directeur général de la Police nationale en vedette dans les quotidiens de ce jeudi 2 août 2018

Les quotidiens sénégalais présentent, ce jeudi 2 août 2018, des menus divers dominés, toutefois, par la nomination d’Ousmane Sy à la Direction générale de la Police nationale (DGPN) en remplacement d’Omar Maal.

« Ousmane Sy au chapitre des inédits », barre en sa manchette Source A.

Selon le journal, « L’ancien contrôleur général de la police Ousmane Sy, en succédant à Omar Maal est capable d’empêcher toute une cohorte de commissaires de ne jamais connaitre le titre de directeur général de la Police nationale.

Source A de s’expliquer, « en effet Ousmane Sy est un quinquagénaire il est à six ans de la retraite ce qui veut dire que les autres commissaires derrière lui sont plus âgés que lui risquent d’aller à la retraite sans jamais hériter de ce poste », souligne Source A.

Le nouveau directeur général est un quinquagénaire « doté d’une solide formation académique, qui, en trente et un an de carrière, s’est surtout signalé comme un vrai homme de terrain. », ajoute le même journal.

« Ousmane Sy est un homme du sérail, Ce natif de Saint-Louis, est un ancien enfant de troupe, sorti du Prytanée militaire, il est de la 23e promotion de l’Ecole nationale de police. Il a gravi tous les échelons », écrit le journal Le Quotidien.

Sur le même sujet L’AS de titrer, « Ousmane Sy, un homme de poigne et de rigueur, apte au commandement ».

Selon L’AS, « c’est un choix qui coule de source, car Ousmane Sy, est homme de poigne de rigueur apte au commandement.  Il est en outre, le premier directeur général adjoint à être promu directeur général de la police nationale ».

En politique la passe d’armes entre l’ancien maire de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye et le Garde des Sceaux ministre de la  Justice Pr Ismaila Madior Fall suite à la sortie de ce premier sur l’affaire Khalifa Sall et la justice.

Ce jeudi 2 août 2018, Source A a repris les propos du leader du FSD/BJ traité « d’irresponsable » par le ministre de la Justice,  Cheikh Bamba Dièye de répliquer « si on devait décerner la palme de l’irresponsabilité à cause du reniement de l’accomplissement de toutes les forfaitures sa courte trajectoire est suffisamment éloquent ».

Le Quotidien, s’est intéressé à la lutte contre la drogue avec l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) qui reprend les déclarations du DG Idrissa Cissé qui pense que, « l’envoi systématique des usagers des stupéfiants doit être revu. Un point de vue qui rejoint celui de « Koffi Annan, de Obasanjo, ancien président du Nigéria ».

Le journal signale que « dans plusieurs pays, ces derniers ne sont pas envoyés en prison parce que considérés comme des malades ».

Pendant ce temps L’As, revient sur les séries de noyades dans les plages de Dakar en signalant que les plages se trouvent « sous haute surveillance », après la mort de 40 personnes par noyade en l’espace d’un mois.

 En sport pour boucler cette revue de presse le quotidien spécialisé Stades a donné la parole au coach adjoint d’Aliou Cissé.

A en croire Omar Daff, « sur le terrain, comme sur le banc on doit être derrière l’équipe et par professionnalisme, tout ce qui se passe dans un vestiaire doit y rester ». L’ancien international sénégalais de la génération 2000 de renchérir « nous avons un staff compétent qui connait le football européen et africain », a-t-il déclaré au quotidien Stades.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close