A LA UNE Actualité Kaolack societe

Pénurie d’essence à Kaolack, les conducteurs de motos Jakarta se bousculent autour de l’unique station service fonctionnelle

Ibrahima DIAMÉ, correspondant à Kaolack.

La matinée du 28 août 2018 a été dure pour les motos Jakarta à Kaolack. Le manque d’essence à créé des embouteillages au tour de la station service dénommée Baba Gueye située au centre ville de Kaolack quartier Léona. Vers 10 heures des files indiennes se sont formées autour des pompes des deux stations qui se font face. Certains avec leurs motos Jakarta, d’autres munis de bidons de d’1litre et demie ont pris d’assaut les lieux pour obtenir du carburant à mettre dans les réservoirs de leurs moteurs.

Des conducteurs de motos Jakarta faisant la queue pour se procurer de l’essence.

« J’ai fait le tour de toutes les stations de Ndorong a Kassavile en passant par Kasnak, mais je n’ai eu aucune goute d’essence », témoigne Moussa trouvé sur le volant de sa moto immobilisée attendant son tour.
« Nos activités sont complètement ralenties et bloquées, à la limite », déplore un autre conducteur de deux roues qui a requis l’anonymat. Les véhicules dits « particuliers » à essence étaient aussi nombreux autour de la station à attendre leur tour pour se procurer du liquide indispensable pour le fonctionnement des moteurs des voitures.

Des véhicules dits « particuliers » venus aussi se procurer de l’essence.

La situation avait affecté aussi toutes les autres localités du reste de la région de Kaolack d’autant plus que beaucoup de gens venant des villages environnants ont fait le déplacement pour chercher de l’essence à Kaolack. Une journée qui a vu les transporteurs professionnels de motos enregistrés des pertes énormes en termes de rentrée d’argent du fait de cette pénurie d’essence qui a affecté leurs activités. D’autant plus que Kaolack est considérée comme la capitale des motos Jakarta.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close