Actualité Afrique international

Kémi Séba indésirable au Togo

L’activiste panafricaniste Kémi Séba a été interdit d’entrée sur le territoire togolais, où il avait prévu d’animer un meeting organisé par un collectif d’artistes opposés au Président du pays, Faure Gnassingbé.


Attendu au Togo le 8 août pour animer un «meeting contre la France-Afrique», Kémi Séba a été refoulé vers le Bénin. «Ils [les autorités togolaises] viennent de me renvoyer au Bénin. Ils ont peur de l’influence de mon discours auprès de la jeunesse togolaise. Ils disent que je crée des problèmes à tous les Présidents en Afrique. On m’a interdit au motif que je suis une personne dangereuse pour l’ordre public».

🇹🇬 #Togodebout #FauremustGo 🇹🇬
[KEMI SEBA REFOULÉ À LA FRONTIERE TOGOLAISE
Accompagné , des membres du bureau national d’Urgences Panafricanistes BENIN, Kemi Seba vient d’être refoulé à la frontière togolaise, au motif qu’il est une personne dangereuse pour l’ordre public. pic.twitter.com/GHJYFxGSt1— Akintoyé Gbé non djoué yé don na hou ɖo to (@Afanakin) 7 août 2018


L’événement en question était organisé par le Mouvement des artistes engagés pour le Togo (MAET), un collectif farouchement opposé au Président Faure Gnassingbé. Le militant anti-franc CFA avait, à de multiples reprises, vertement critiqué le Président togolais et sa politique de gouvernance.

A propos de l'auteur

Mamadou Diagne

Laisser un commentaire

Close