Actualité Afrique international

Côte d’Ivoire : Un rapport de l’UE s’inquiète de la situation politique et sociale du pays

Dans un récent rapport, l’Union européenne se dit inquiète du climat politique et social en Côte d’Ivoire. Ce document dresse une liste de points argumentés soulignant certaines fragilités économiques du pays, certaines dérives du pouvoir et un climat social qu’il faut surveiller.

Si le document s’ouvre sur une note positive concernant l’image rassurante de la Côte d’Ivoire à travers sa croissance économique et son  retour sur la scène internationale, la suite de ce rapport est une longue litanie de points négatifs et inquiétants.

La confusion autour du parti unifié RHDP, les largesses financières dont bénéficient les cercles du pouvoir, la déconnexion croissante de la classe dirigeante par rapport aux réalités quotidiennes sont autant de critiques mises en exergue dans ce texte.

D’après RFI, la croissance ne résoudra pas tout de manière mécanique, en particulier si elle n’est pas inclusive et que la corruption demeure, affirment les auteurs,  tandis que quelques lignes plus haut, ces derniers expliquent que la Haute autorité pour la bonne gouvernance est inactive et que l’Autorité de régulation des marchés manque de moyens et subit des pressions.

Le tableau que dressent les représentants de l’UE de la situation ivoirienne n’est donc pas brillant. Ce qui explique peut-être l’une des conclusions de ce rapport affirmant que dans ce contexte, la relation entre l’UE et la Côte d’Ivoire est affectée par le manque de dialogue politique et une réticence à échanger sur les sujets majeurs.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire

*

Close