A LA UNE Actualité asie international

A Arafat, deux millions de pèlerins marchent sur les pas du prophète

Des millions de fidèles musulmans ont convergé ce lundi 20 août à vers « Arafat ». Ils sont des hommes, des femmes et même des enfants, dont certains sont sur les toits de bus et tandis que d’autres sont à pied, Ce temps fort du pèlerinage à la Mecque est dédié aux prières et aux invocations.
Les agents de sécurité saoudiens, dans leur uniforme bleu assure le bon déroulement du rituel, alors que des hélicoptères survolent le site de Mina, où des milliers de tentes sont dressées dans cette bourgade enserrée dans une vallée assoiffée et dominée par des crêtes inhospitalières.
Loin des tentes, les premières places sur le mont Arafat ont très tôt été prises d’assaut par des milliers de fidèles qui ont bravé le soleil tapant. L’objectif est d’y passer le reste de la journée à prier et à implorer longuement le pardon de Dieu. Certains cherchent l’ombre des rochers du mont Arafat pour éviter la chaleur étouffante. Des hommes de la sécurité aspergeaient avec des vaporisateurs le visage des fidèles en marche, alors que des camions distribuent gratuitement de l’eau, des jus et des repas prêts à manger pour l’ensemble des pèlerins.
Les pèlerins marchent ainsi sur les pas du Prophète Seydina Mohammed (Paix et Salut soient sur Lui) pour s’arrêter près de la Mosquée « Namira ». Il s’agit de l’une des plus grandes mosquées au monde. C’est ici là que le prophète a prononcé la prêche d’adieu il y a plus de 14 siècles. Les fidèles doivent ensuite accomplir les prières d’Addohr et d’Asr raccourcies et réunies avant de poursuivre leur voyage religieux sur la voie du messager de Dieu.
Sur le mont de Mina, la Ligue du monde islamique a dressé de nombreuses tentes où une élite de fidèles venue de tous les coins du globe s’est rassemblée pour le culte et la contemplation, mais aussi pour l’échange d’opinions sur les événements que connait le monde islamique.
Ces tentes constituent pour ces fidèles des espaces idoines pour engager des réflexions sur la meilleure façon de véhiculer la vraie image de l’Islam dans leurs pays autre que celle diffuser par les mouvements radicaux. Ce conclave réunit près de 500 savants et érudits venant de 76 pays islamiques, pour discuter du « concept de la compassion et de la capacité dans l’islam ».
Selon Adel All-Harbi, porte-parole de la Ligue du monde islamique, cette conférence s’assigne pour objectifs « d’éveiller les consciences et de réfléchir sur les solutions aux problématiques auxquelles le monde islamique est confronté, dans un cadre scientifique et intellectuelle responsable ».
Deux thèmatiques vont être débattues au cours de cette conférence. Il s’agit de la « miséricorde et la capacité : significations et repères » et la « miséricorde et la capacité : témoignages et traces ».
Ce dimanche 19 août, deux millions de pèlerins sont arrivés à Mina pour y passer la journée de purification (journée de Tarwiya), avant de se rendre à Arafa, moment fort du grand pèlerinage musulman.

 

 

Source :

avec Apanews

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close