Actualité Diourbel societe

Violence conjugale à Touba : Une jeune femme battue à coups de fil électrique par son mari choque les internautes

La vidéo d’une jeune femme âgée de seulement 17 ans, battue par son mari à coups de de fil électrique a choqué les internautes. Et, suite à l’avalanche de réactions de condamnations et d’indignations suscitées par cette vidéo de moins d’une minute devenue virale sur facebook et twitter, la famille a décidé de porter plainte contre le mari Bara Sow, et l’affaire a été confiée à Me Abdoulaye Babou. 

Dans la vidéo on voit le corps de la jeune fille avec des blessures, le corps ensanglanté et lacéré.

Me Babou soutient que « tout a débuté quand à 2 heures du matin, le mari a mis une moustiquaire et la fille qui ne supporte pas cet enfermement lui a demandé de lever un tout petit peu le coin du voile ».

« Le mari a refusé. Il a utilisé des fils électriques. J’ai vu son corps qui est lacéré au dos, devant et le visage. Le certificat médical est par là. C’est quelque chose d’inadmissible ».

« Je suis là avec ma cliente, son frère et son cousin qui ont décidé de porter plainte contre le mari ». La robe noire d’annoncer que « nous ne réglerons pas le cas à l’amiable. Nous irons jusqu’au bout. C’est la deuxième fois qu’elle est battue sauvagement. Une première fois pendant la Korité », a déclaré Me Babou.

L’avocat de la victime Ndèye Coumba Diop nous apprend que, « Même si certains ont tenté de traiter l’affaire à l’amiable mais devant la gravité des faits a une partie de la famille s’y est opposée », a annoncé Me Babou. La robe noire d’ajouter, « la famille ira jusqu’au bout pour que justice soit rendue dans cette affaire qui a eu lieu à Touba ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close