Actualité politique Saint-Louis societe

Saint Louis – Parrainage en vue de la présidentielle : Le PUR recueille plusieurs milliers de signatures dans le Nord

Adama SENE, correspondant à Saint-Louis.
Le leader du Parti de l’Unité et du rassemblement (PUR) a sillonné les trois départements de la région de Saint-Louis dans le cadre de sa tournée nationale. Un périple qui a permis au député Issa Sall d’échanger avec les populations de la zone Nord sur les nombreuses difficultés auxquelles elles sont confrontées. En meeting à Saint-Louis, Pr Sall a dénoncé avec véhémence les dures conditions de vie des populations, avant de tirer encore à boulets rouges sur le parrainage.
« Après avoir emprisonnés certains responsables politiques et exilés d’autres, le Président Macky Sall et son régime ont créé le parrainage pour éliminer des adversaires et potentiels candidats à l’élection présidentielle de 2019. Malheureusement dans la précipitation, ils se sont mal pris. Et la loi est entrain de leur brûler les mains, c’est pourquoi ils veulent filer la patate chaude au conseil constitutionnel parce qu’ils n’ont pas réfléchi sur la faisabilité du parrainage » a fustigé par le Pr Issa Sall. Rappelant que l’opposition et les experts ne sont pas convaincus par les arguments avancés par le ministère en charge des élections. « Ils ont parcouru le monde entier sans trouver nulle part ailleurs un modèle similaire, raison pour laquelle, le gouvernement a changé de fusil d’épaule pour nous parler de dispositif appelé discriminant qui leur servirait de vérification si réellement le candidat est allé vers le parrain. Mais ils oublient que c’est la signature qui est demandée et celle-ci n’est pas vérifiable avec la machine. Donc comment le conseil constitutionnel pourra-t-il vérifier toutes ces signatures ? Dans la mesure où on demande à chaque candidat 60.000 voire 70.000 signatures. Pour 10 candidats seulement, le conseil constitutionnel aura à authentifier plus 700.000 signatures dans un laps de temps » s’est offusqué le leader du PUR. Pour le député Issa Sall, le parti s’est engagé dans une campagne nationale de sensibilisation sur les enjeux de la présidentielle et sur les « ambiguïtés » de la loi sur le parrainage. Malgré notre vive contestation contre nouvelle réglementation électorale, a-t-il signalé, une collecte est engagée auprès de nos militants et sympathisants pour recueillir le maximum de signatures. « Déjà dans les zones visitées dans la région de Saint-Louis, nous avons enregistré des milliers de signatures » a déclaré Pr Sall. Profitant du rassemblement avec ses militants du département de Saint-Louis, le candidat du PUR, a envoyé des « missiles » au maire de la ville par ailleurs ministre de l’hydraulique et de l’assainissement. « La pénurie d’eau qui sévit au Sénégal est inadmissible. Au lieu de fournir de l’eau aux sénégalais, ils se focalisent sur des détails politiques inutiles. Pour se laver, il faut acheter de l’eau dans les boutiques pour ceux qui ont les moyens. Nous sommes obligés de procéder ainsi parce que nous n’avons une autre solution. Ce n’est pas normal pour un pays qui se respecte. On nous donne encore une autre échéance pour le mois de septembre. Nous attendons, tout en sachant qu’ils ne feront rien car ce sont des incapables » a-t-il dénoncé.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close