SAMASEN 2018
A LA UNE Actualité Education Saint-Louis

Saint Louis – Baccalauréat 2018 : Les autorités imposent des mesures radicales dans les centres

Adama SENE, correspondant à Saint-Louis.
Des mesures strictes de sécurité et de surveillance pour un bon déroulement du Bac 2018, sont mises en place par les autorités académiques pour éviter des fuites et fraudes comme celles notées dans l’organisation de l’année dernière. Avant le démarrage des épreuves, les autorités administratives et éducatives ont visité certains centres de la commune et du département de Saint-Louis pour constater de visu si les directives de bonne organisation, sont bien suivies par les présidents de jurys.
La région de Saint-Louis compte 10.919 candidats répartis dans 51 jurys qu’abritent les 30 centres principaux et 14 centres secondaires. Des statistiques qui ont été fournis par l’inspecteur d’académie de Saint-Louis après le tour effectué dans les grands centres de la ville pour le début des épreuves du Bac, avant de rassurer que tout est mis en place pour un bon déroulement des épreuves. Ainsi, 5226 jeunes garçons et 5693 filles se sont lancés dans l’examen du Bac. Au centre du lycée Cheikh Oumar Foutiyou Tall, à l’arrivée de la délégation, les candidats composaient déjà sur les épreuves des langues vivantes. Mais pour accéder dans l’enceinte des lieux, il faut montrer patte blanche aux forces de sécurité postées à l’entrée de l’école. Le contrôle serré à la porte du centre n’est qu’une des multiples mesures de sécurité arrêtées par les autorités. A en croire l’Inspecteur d’académie de Saint-Louis, les nombreuses mesures arrêtées par les organisateurs de l’examen du Bac, entre dans le cadre de la sécurisation des épreuves. « Des instructions fermes sont prises par nos supérieurs depuis les dernières fuites du Bac. Toutes les personnes étrangères de l’organisation de l’examen sont indésirables dans les cours des centres. Donc tous ceux qui n’ont rien à faire dans les lieux, sont évacués dehors. Pour la sécurité des épreuves, elles ont été acheminées ce matin dans des malles cadenassées, où seul le président du jury a les codes pour les ouvrir. D’ailleurs les malles ont été soigneusement gardées par les forces de l’ordre et elles ont sont arrivées sous bonne escorte » a révélé Boubacar SOW. Toujours dans le cadre du renforcement de la sécurité de l’examen, la surveillance est de rigueur dans les salles de classe. « Les candidats sont informés des mesures en vigueur. Il leur est interdit de détenir par devers eux des téléphones dans les centres, mais également de se séparer de leurs sacs dès leur entrée dans la salle d’examen. Concernant le téléphone, tout candidat pris avec un appareil même éteint sera renvoyé pour la suite du Bac » a soutenu l’Inspecteur d’académie de Saint-Louis. Avant de poursuivre pour le moment qu’aucun couac n’est signalé dans l’organisation. « Avec les mesures sécuritaires prises par les autorités, nous osons espérer que les fuites du Bac ne se reproduiront plus » a-t-il conclu. Il faut signaler que sur les 10.919 candidats au Bac 2018 dans la région de Saint-Louis, 4.015 sont des candidats individuels, soit 36,77% de l’effectif. Les séries scientifiques représentent 11,10% et les 80, 90% restants sont issus des séries littéraires.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close