A LA UNE Actualité Dakar politique

Rufisque – Présidentielle 2019 : Ansoumane Dione, candidat déclaré, appelle 30 mille sénégalais à payer sa caution

Alioune Badara SALL, correspondant à Rufisque.

Candidat déclaré à l’élection présidentielle du 24 Février 2019, Ansoumane Dione a procédé ce samedi 14 juillet 2018 au CNFA, au lancement de l’opération « Ma carte, ma caution ». Cette opération consiste à réunir la caution fixée à trente millions de nos francs requis pour être candidat à cette élection.  Pour ce faire, le candidat sollicite l’appui des sénégalais pour compléter la somme exigée. « Cette opération a pour but d’inviter, au moins, trente mille sénégalais à cotiser chacun pour 1000 francs CFA, au minimum, pour le paiement de ma caution à l’élection présidentielle de 2019, fixée à trente millions de francs CFA » a fait savoir Ansoumane Dione. Il poursuit pour dire que cette option se justifie par le souci d’un partenariat noué avec le peuple. « Nous n’avons pas besoin d’autres soutiens provenant d’ailleurs » a-t-il dit.

Membres du mouvement « Jammu Askan Wi » présidé par Ansoumana Dionne.

Cette cérémonie de lancement a vu la présence de jeunes, de femmes et de la presse. Une occasion pour le président du mouvement « Jaamu Askan wi » de tirer à boulets rouges sur la gestion du pays par le gouvernement en place. Pour lui, « le pays est trop mal géré » et se veut pour exemple, les difficultés des sénégalais liées à l’approvisionnement en eau, au coût élevé de la vie, entre autres. Suffisant pour que le leader dudit mouvement soutienne que le peuple est pris en otage par la classe politique, pouvoir et opposition, laquelle est disqualifiée à ces élections. Une classe politique qu’il a qualifié d’ailleurs « d’incapables ». Pour lui, le pouvoir comme l’opposition est préoccupé par ses intérêts et non par le peuple. D’ailleurs, Ansoumane Dione ne partage pas les idéaux de l’opposition, et il est convaincu que si elle continue de procéder de la sorte, elle sera battue par le parti au pouvoir aux élections à venir. Il prône de « bâtir un citoyen, moteur du développement » qui est d’ailleurs son projet de société.

Pour procéder à la collecte des cotisations des sénégalais qui le soutiendront, des jeunes de son mouvement, appelés « ambassadeurs » munis de fiches, dit-il, feront le tour du pays jusqu’ à réunir le montant. Et pour le financement de sa campagne électorale, Ansoumane Dione a initié « la calebasse de la campagne ». Ce sera encore les sénégalais de débourser pour lui permettre de battre campagne. « Elle consistera à présenter des calebasses aux sénégalais qui vont apporter leurs contributions selon les capacités de chacun. Le vendeur de cacahuètes, le petit commerçant même le mendiant pourra apporter sa contribution ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close