A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : L’affaire Khalifa Sall face à l’arrêt de la cour de justice de la CEDEAO toujours à la Une des quotidiens de ce 18 juillet 2018

La décision attendue du juge Demba Kandji sur la demande de liberté immédiate dans l’affaire Khalifa Sall en appel, après l’arrêt de la cour de justice de la CEDEAO, ainsi que les résultats du concours général 2018 et le début de la présnte session du baccalauréat général, se partagent la Une des quotidiens parus ce mercredi 18 juillet 2018.

« Affaire Khalifa Sall-Diabé se rétracte » titre L’AS à sa Une avec la photo du procureur de la cour d’appel de Dakar. Selon le journal, « après avoir requis en faveur du maire de Dakar, Le procureur général demande le maintien de Khalifa Sall en prison ». Un changement de posture que le camp de l’édile de Dakar qualifie de volte-face. Cette nouvelle posture du parquetier va raviver la polémique entre le pouvoir qui veut le maintien de Khalifa Sall dans les liens et les sympathisants du maire de Dakar qui réclame son élargissement. Le journal du Groupe 3M Comm poursuit « pour les spécialistes en droit, le fossé entre le réquisitoire oral et écrit de Lansana Diaby est compréhensible ».

« Réquisitoires écrits-Diabé demande le maintien de Khalifa en prison », nous le quotidien LeQuotidien qui titre « Sall attente » parlant de la reprise ce 18 juillet du procès en appel du maire de Dakar. D’ailleurs, le journal de Madiambal Diagne affiche à sa Une la photo de Khalifa Sall, les bras croisés pour attendre la décision du juge Kandji. LeQuotidien de préciser à sa page 12 que « les signaux étaient presque au vert pour le maire de Dakar…  Mais le procureur général a déposé des réquisitions écrites devant la cour d’appel, demandant le rejet de la libération de Khalifa Sall comme sollicité par ses avocats ». A la même page du journal, « Taxawu Dakar met l’Etat devant ses responsabilités en cas maintien de Khalifa Sall en prison ». Cette coalition dirigée par Khalifa Sall lors des Locales du 29 juin 2014 estime que l’arrêt de la cour de la CEDEAO « condamne sans appel » l’Etat du Sénégal.

L’arrêt de la CEDEAO se retrouve aussi à la Une de Vox Populi. Le journal plaque à sa Une « Application de l’arrêt de la cour de justice de la CEDEAO dans l’affaire Khalifa Sall-Revirement du procureur général ». Dans le journal les souteneurs du maire de Dakar ont révélé que le procureur général près la cour d’appel de Dakar a fait  « un revirement spectaculaire par rapport au réquisitoire oral présenté devant la cour lors de la dernière audience ».

Pour le maire de Grand Yoff et proche de Khalifa Sall, Madiop Diop, « Si le juge refuse d’appliquer la décision de la justice, le CEDEAO prendra ses responsabilités ».

Le premier président de la cour d’appel est d’ailleurs mis devant l’histoire et devant ses responsabilités, si l’on en croit L’AS Quotidien. Selon le journal, « c’est ce mercredi matin que le président de la cour d’appel va rendre sa décision tant attendue concernant la requête en annulation introduite par les avocats de la défense, suite à la décision de la CEDEAO ». A L’AS Quotidien de titrer « Délibéré de la cour d’appel sur l’arrêt de la CEDEAO-Demba Kandji face à l’histoire ».

L’arrêt de la CEDEAO et l’affaire Khalifa Sall se retrouvent aussi dans le journal Source A. Le quotidien sis à Castors Bourguiba fait un « Retour sur les péripéties vécues par Khalifa Sall, entre février 2017 et juillet 2018-Comme  »diégui siraat ». Selon Source A, « le verdict fait retenir le souffle, du fait de beaucoup d’enjeux qui gravitent autour de ce dossier ».

Le dossier de Khalifa Sall, Vox Populi revient la dessus, parlant de la demande de libération immédiate de l’édile de Dakar-« Les Khalifistes mettent en gardent l’Etat ».

Ceux qui n’ont pas été mis en garde mais sanctionnés, ce sont les élèves candidats au baccalauréat 2018 qui ont eu recours à leurs téléphones cellulaires dans les centres d’examen. L’information se retrouve dans le journal LeQuotidien qui titre « Thiès-Usage de téléphone-124 candidats au Bac exclus ». Le journal nous apprend que « 124 candidats du lycée Amary Ndack Seck de Thiès ont exclus de la présente session du Baccalauréat général, qui a démarré hier sur toute l’étendue du territoire. Ils sont accusés de port et usage de téléphone portable ».

D’autres sont accusés mais pas du même délit. Il s’agit de ministres de la République. Selon Source A « Après avoir tordu le bras aux entreprises minières pour le versement d’une partie de leurs chiffres d’affaires aux collectivités territoriales-L’Etat  fait  »main basse » sur 7 milliards de FCFA ». Au journal de soutenir que « le 16 décembre 2015, le Président a signé un décret et fait injonction au gouvernement de payer les sous, mais il a vendangé son encre ».

Le lycée d’excellence de Diourbel pour sa part, n’a pas vendangé son encre au concours général.  L’AS rapporte l’information à sa Une avec la photo du ministre de l’éducation Serigne Mbaye Thiam « Concours général-Le Lycée d’excellence de Diourbel en tête ».

Actualité reprise à la Une du journal LEQuotidien qui titre « Prix du concours général-Le lycée d’excellence de Diourbel bouleverse la hiérarchie ». Dans l’article du quotidien LeQuotidien, le confrère Samsidine Diatta nous apprend que « Diary Sow est la meilleure élève du concours général. Elève en classe de Première S1 au Lycée scientifique d’excellence de Diourbel (LSED). Elle a obtenu un total de 59,75 points ».

On termine avec les Sports. Le quotidien sportif Stades s’interroge à sa Une par rapport à Mbaye Niang, « Attaque des Lions-Mbaye Niang dans l’axe ou sur les côtés ? »

Les cas de Messi et Neymar sont aussi traités dans Stades. Le journal d’AFRICOME SA se demande qu’après le départ de Jorge Sampaoli de la sélection argentine-« La reconstruction avec ou sans Messi ».

Pour ce qui est du Paris Saint Germain, Fernandez a fait savoir que « Neymar a décidé de rester au PSG ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close