A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : L’affaire Karim Wade avec le rejet de son inscription sur les listes électorales en Une des quotidiens de ce mardi 24 juillet 2018

L’actualité politique avec l’affaire Karim Wade et les  procédures enclenchées par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour réintégrer Karim Wade, son candidat déclaré à l’élection présidentielle de février prochain, sur les listes électorales font la Une des quotidiens parvenus à teranganews.sn

« Karim Wade saisit la Cour suprême », c’est le titre qui barre la Une de L’AS avec la photo du fils de l’ancien Président Me Abdoulaye Wade.

L’AS de citer le communiqué « c’est une décision scandaleuse qui, au mépris des principes reconnus par tous les Etats de droit, prouve une nouvelle fois l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir », peut-on lire.

Ses avocats en réaction à la décision du Tribunal hors classe de Dakar crient au scandale et comptent saisir la Cour suprême.

Vox Populi, de renchérir toujours avec cette affaire juridico politique, « la situation se corse pour Karim », affiche le journal pour qui « rendant compte de la décision du tribunal départemental de Dakar, s’est déclaré incompétent pour statuer sur le cas Karim Wade et le renvoie au niveau de la représentation diplomatique du Sénégal au Koweit, où il s’était inscrit ».

Karim Wade vit dans ce pays depuis son élargissement de prison à la faveur d’une grâce présidentielle.

Pour Le Quotidien « Karim Wade débouté par le tribunal d’instance », mais ses conseils comptent poursuivre la bataille juridique cette fois au niveau de la Cour suprême.

Selon le journal, « le fils de l’ancien Président Abdoulaye Wade a vu son inscription sur les listes électorales rejetée par les autorités administratives qui invoquent sa condamnation en mars 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite à six ans de prison ferme et à payer une amende de 138 milliards de francs CFA ».

Enquête s’est intéressé à la politique avec la prochaine présidentielle et les candidats déjà déclarés en parlant de la prochaine élection présidentielle et parie sur une ‘ »floraison de candidats déclarés à la présidentielle de 2019 : les limites des nouveaux messies », titre le journal à sa Une du jour.

Enquête d’illustrer son article avec les photos de candidats déclarés à la présidentielle, dont notamment celle de l’ex magistrat Ibrahima Hamidou Déme, de l’ancien Premier Ministre de Me Wade, Cheikh Hadjibou Soumaré, Boubacar Camara, Thierno Bocoum, Samuel Sarr mais aussi de Gouda Fall Kane le journal relève les « limites des nouveaux messies », et à en croire le quotidien « ses nouveaux messies doivent avant tout surmonter l’épreuve du parrainage.

Enquête a donné la parole à l’enseignant chercheur en Sciences politiques à l’université Gaston Berger de Saint Louis, Moussa Diaw qui explique que, « ces candidats individuels auront des problèmes. Certains n’ont pas un poids national, ils ne sont pas reconnus et n’ont pas une légitimité politique ».

Loin de la politique, Le Quotidien a préféré traiter de la riposte contre l’insécurité alimentaire et parle de « Sous durs pour l’Etat », affiche à sa Une le journal.

Selon le journal « le Sénégal peine à trouver 1 milliard pour son plan d’urgence. D’après toujours Le Quotidien « la Direction des impôts et domaines (DGID) souffre d’un déficit de 150 milliards de CFA de recettes ».

En sport pour finir le quotidien Stades s’est intéressé aux Lions avec Moussa Sow, le journal évoque « l’avenir en pointillés de Sow avec la Tanière », le journal se demande « si c’est le clap de fin pour l’attaquant des Lions ? ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close