SAMASEN 2018
A LA UNE Actualité football Presse du jour

Presse du jour : La justice avec le procès Khalifa Sall et la politique en exergue dans les quotidiens de ce mercredi 25 juillet 2018

La politique et la justice dominent l’actualité des quotidiens parvenus à Teranganews.sn, ce mercredi 25 juillet 2018. 

« Robert Bourgi déballe », titre L’Observateur.

L’Observateur s’est entretenu à celui que les journalistes nomment « monsieur France Afrique », Robert Bourgi. Morceaux choisis de cet entretien « Je pense que Wade et Macky se sont vus ou parlés, il y a quelque temps. Il  y a des contacts entre eux. On dit  que je suis un homme réseauté, j’ai les oreilles qui traînent partout. Et quelque chose me dit que pour les 90 ans de Me Wade, Macky Sall s’est manifesté, cela grâce à l’affection, l’estime, le respect qu’il a pour lui », a déclaré Robert Bourgi.

Abordant la politique sénégalaise, Robert Bourgi de soutenir que « Khalifa Sall serait un adversaire plus conséquent pour le Président Macky Sall que Karim Wade et Idrissa Seck », a-t-il ajouté.

Sur le cas d’Idrissa Seck et sa candidature à la prochaine présidentielle 2019, Robert conseille au leader du parti Rewmi d’y renoncer car il n’a aucune chance de battre Macky Sall. « S’il me demande, je lui conseillerai d’y renoncer car il va au devant d’un échec. Je pense qu’il sera battu. C’est un homme du passé », lâche l’avocat et fin connaisseur de la France-Afrique.

En politique toujours le journal l’AS ouvre sa Une avec l’ échec de la mobilisation de l’inauguration de l’arène nationale et L’AS de titrer, « Macky Sall savonne les apéristes de Pikine ».

A en croire l’AS «  le chef de l’Etat déçu par la faible mobilisation lors de la cérémonie de remise des clés de l’arène nationale, Macky Sall a convoqué les responsables apéristes de Pikine pour les sermonner. Et, le journal nous apprend que tour à tour, le maire de Pikine Abdoulaye Thimbo, le ministre Pape Gorgui Ndong et le directeur Abdou Karim Sall ont été vertement savonné par le chef de l’Etat. Et, le journal de citer des sources concordantes  Abdoulaye Thimbo avait démissionné de son poste de coordonnateur de l’APR départemental, avant d’être rappelé par le Président et qu’il a déchiré sa démission ».

La suite du procès du maire de Dakar, Khalifa Sall avec le réquisitoire du procureur général Lansana Diaby, ce lundi, le procureur général, dans son réquisitoire portant sur les exceptions de nullité soulevées par la défense, a admis la violation du droit des prévenus d’être assistés par un avocat à l’enquête de police tout en plaidant la poursuite du procès dans l’affaire dite de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Selon L’As, « Lansana Diabé a demandé au juge d’écarter purement et simplement le procès-verbal qui comporte les auditions et toute autre confrontation faite sans la présence d’un avocat et de maintenir les autres actes qui n’exigent pas la présence d’un conseil ainsi que tous les documents annexes », note L’AS.

Toutefois précise le même journal « Lansana Diaby a extirpé Khalifa Sall d’une partie et accepte la constitution de partie civile de la mairie de Dakar » : Le procureur pour l’annulation partielle de la procédure.

Ce débat sur la nullité de la procédure d’enquête rythme l’audience du procès de l’affaire dite de la Caisse d’avance qui avait valu à l’édile de la capitale une condamnation en première instance à cinq ans de prison et à une amende de cinq millions de francs CFA.

L’As de poursuivre « les avocats de la défense s’accrochent toujours sur l’arrêt rendu par la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pointant entre autres le non-respect du droit à l’assistance d’un avocat et à un procès équitable ».

L’Observateur qui parle du procès en appel du maire de la capitale d’informer que « le procureur général Lansana Diaby « annule le procès verbal d’enquête préliminaire, sauf pour Khalifa Sall. Le procureur dans le cas Khalifa Sall évoque l’autorité de la chose jugée ».

Restons avec la justice pour parler du dossier réalisé par le quotidien Enquête qui parle de différents procureurs qui se sont révélés au public grâce à leurs réquisitoires Enquête de titrer : « Ces procureurs rebelles ! ».

Le quotidien Enquête de citer « le procureur Ousmane Diagne avec l’affaire Y’en a marrre, Ibrahima Ndoye (dans l’affaire Cheikh Bethio Thioune et les chantiers de Thiès, le procureur Cheikh Diakhoumpa dans l’affaire Farba Ngom et Alioune Ndao. Et, pour le journal « ces magistrats qui dans la conduite de certains dossiers ont eu des comportements irréprochables ».

Le Quotidien s’est intéressé à l’insécurité alimentaire qui sévit dans le nord du pays et met en lumière la réponse du premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne avec ce titre « Boun rate sa cible ».

Pour le journal le Quotidien « le premier ministre a annoncé que le milliard a été décaissé depuis N mois et distribué aux bénéficiaires », mais relève Le Quotidien « le procès verbal de al réunion du vendredi 20 juillet le dément ».

A en croire le journal « le Premier Ministre invoque des données dépassées pour tenter d’apporter la contradiction au dit journal ».

En sport pour terminer cette revue de presse, le quotidien des sports Stades évoque l’avenir des certains Lions notamment celui de Kouyaté, Abdoulaye Diallo, Dafra Sakho ou encore Henry Saivet et pour le journal ces « Lions sont dans le brouillard ».

En lutte, les quotidiens sont tous revenus sur le fiasco survenu à l’open press du lutteur de Pikine Eumeu Séne qui a boudé les journalistes.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close