A LA UNE Actualité Dakar politique

Marche de l’opposition : Une forte mobilisation dans la désunion

Ils ont été nombreux les sénégalais à avoir répondus à l’appel de l’opposition à une marche ce vendredi 13 juillet pour dénoncer la situation politique et socio-économique du pays.

En masse, plusieurs, jeunes, femmes et enfants ont cheminé de la place de la nation au Rond-point de la Radio diffusion sénégalaise (RTS).


La mobilisation était au rendez-vous, la cohésion entre membres de l’opposition n’y était pas. Chacun cherchait à mettre ses revendications aux devants de la scène.

Si les membres de « Pastef » dirigés par Ousmane Sonko ont fustigé la pénurie d’eau à Dakar qui perdure, les militants de Khalifa Sall ont exigé la libération du maire de Dakar qui est en prison depuis près de 500 jours au même moment où les partisans du Parti démocratique Sénégalais (PDS) réaffirmaient avec fermeté que Karim Wade, le fils de l’ancien Président, sera leur candidat pour la présidentiel de 2019 n’en déplaise au Président Macky Sall.

Un concert de revendications hétéroclites qui ont réduit la portée de cette marche à forte une mobilisation.

A propos de l'auteur

Mamadou Diagne

Laissez un commentaire

*

Close