A LA UNE Actualité Afrique celebrité international politique

Mandela Day : Obama rend hommage à Mabiba et salue la diversité de l’équipe de France

L’ancien Président américain a rendu hommage au « dernier grand libérateur du XXe siècle ». Les deux hommes partagent un destin en commun qui les a fait entrer dans l’histoire en devenant les deux premiers Présidents noirs de leurs pays.

Après vingt-sept ans dans les geôles du régime raciste blanc, Nelson Mandela a été élu à la présidence en 1994, poste qu’il a conservé jusqu’en 1999. Barack Obama a lui occupé la fonction suprême aux Etats-Unis de 2009 à 2017.

Mardi, ce dernier a salué la mémoire d’« un vrai géant de l’histoire ». « La lumière de “Madiba” [surnom de Nelson Mandela] brille toujours avec beaucoup d’éclat », a-t-il assuré, défendant la « vision » du Prix Nobel de la paix sud-africain.

Ce discours a également été l’occasion pour Barack Obama de faire une digression pour saluer la victoire de la France au Mondial de football et la diversité identitaire des Bleus, incarnation selon lui de la vision défendue par Nelson Mandela. L’ancien Président américain a salué la diversité identitaire de l’équipe de France championne du monde de football, dont les membres « ne ressemblent pas tous à des Gaulois ».

« Le régime [sud-africain] de l’apartheid [tombé en 1994] était entièrement artificiel », a déclaré l’ancien Président américain, en reprenant des propos de Nelson Mandela. « Ce qui était vrai à l’époque l’est toujours aujourd’hui. (…) On se voit dans l’autre, on partage des espoirs et des rêves communs. C’est une vérité incompatible avec toute forme de discrimination fondée sur la race, la religion ou le sexe », a-t-il poursuivi :

« Tous ces mecs ne ressemblent pas, selon moi, à des Gaulois », a ajouté Barack Obama en souriant, sous les applaudissements du stade Wanderers de Johannesburg où étaient massées quelque 15 000 personnes. « Ils sont français, ils sont français ! », a-t-il insisté.

Parmi les vingt-trois Bleus présents au Mondial en Russie, quatorze avaient des origines sur le continent africain (Guinée, Mali, Sénégal, Angola, Algérie, Maroc…), deux y sont nés (Samuel Umtiti, à Yaoundé au Cameroun, Steve Mandanda, à Kinshasa en République démocratique du Congo).

A propos de l'auteur

Mamadou Diagne

Laisser un commentaire

Close