A LA UNE Actualité sport

Lutte : Eumeu Sene, le digne héritier

En venant à bout du colosse MbouroisSerigne Modou Dia « Bombardier » ce samedi 28 juillet 2018, Eumeu Sène ex-numéro deux de l’écurie Boul Faalé s’est adjugé le titre de roi des arènes.

Le Pikinois a marqué de son indexe, la lutte avec frappe sénégalaise avec le ravage qu’il a opéré parmi les « grands ». Jadis poulain de Mohamed Ndao « Tyson » ancien roi des arènes, Eumeu Séne est le digne héritier d’une génération qui aura bouleversé la lutte sénégalaise.

Né d’une famille de lutteur et dans une localité de lutte à PikineEumeu Séne, jeune tôlier d’alors, va faire ses armes dans les « mbapatt » combats nocturnes. 

Doté d’une technique hors norme et d’une force physique naturelle, malgré sa petite taille (1m 75), il ne tarde pas à s’imposer dans ces combats de quartier. 

A 17 ans seulement, il va surprendre plus d’un avec sa technicité et sa vitesse d’exécution. Des qualités qui vont conduire le jeune frère de l’ancien ‘’faux lion’’, Pape Ngom en équipe nationale pour les championnats d’Afrique de lutte aux côtés du futur « roi » Yékini.

Les débuts d’Eumeu Sene dans l’arène sénégalaise fut tout sauf glorieuse. Malgré qu’il soit Champion d’Afrique, l’ex-sociétaire de Boul Faalé avait une piètre renommée dans l’arène. 

Il était sur une défaite face à Khadim Ndiaye de Thiaroye quand son combat avait été monté contre Tapha Guèye de Fass quelques mois après. Une maladresse du promoteur a annulé ledit combat et Eumeu Sène a par la suite été coopté pour croiser Balla Gaye 2 qui lui, revenait d’une série de victoires consécutives après sa défaite devant Issa Pouye. Et là, il créa la surprise un 8 février 2009 en freinant Balla Gaye 2, pour se relancer et ne plus s’arrêter… 

Entre temps, à cause de problèmes internes de gestion et d’organisation de l’écurie Buul FaaléEumeu Sene quitte définitivement cette structure de son ancien mentor Tyson pour créer sa propre formation ‘’Tay shinger’’. Depuis, Eumeu enchaîna les victoires et ne connut qu’une seule défaite et ce fut en 2014 face au Rock des Parcelles Assainies, Modou Lo. 

Face à Bombardier, l’ex-numéro 2 de la Génération « Boul Faalé » a saisi l’occasion de ravir la couronne au colosse mbourois qui paraissait indomptable.  

Dorénavant, à l’exception de Modou Eumeu a battu tous les pensionnaires des « VIP ». Cerise sur le gâteau, il a signé un doublé aux dépens de l’ancien roi des arènes Balla Gaye 2, en 2009 puis en 2015. 
35 ans, 1m75 pour 105 kg, Eumeu Sène n’a pas peut-être le palmarès n’y le parcours d’un Roi, mais aura démontré de la détermination et de l’abnégation conquérir le trône. 

A propos de l'auteur

Mamadou Diagne

Laisser un commentaire

Close