A LA UNE Actualité Dakar politique

Listes électorales : La direction générale des élections a rejeté l’inscription de Karim Wade

Les listes électorales provisoires sont publiées et la nouveauté qui a suscité moult commentaires, c’est l’absence sur ces listes du candidat déclaré du parti démocratique sénégalais (PDS), Karim Wade.

Selon, Bernard Casimir Ciss, directeur de la formation et de la communication à la Direction générale des élections, qui a fait la révélation ce lundi 2 juin face à la presse, « la demande d’obtention d’une carte d’électeur de Karim Wade a été rejetée par les services habilités car le fils de Me Wade n’a pas participé à la refonte partielle des listes électorales »

D’après toujours M. Ciss ce rejet s’est fait conformément à l’article L31 du Code électorale qui stipule : « Ne doivent pas être inscrits sur la liste électorale, les individus condamnés pour crime, ceux condamnés à une peine d’emprisonnement sans sursis ou à une peine d’emprisonnement avec sursis d’une durée supérieure à un mois assortie d’une amende pour l’un des délits suivants : vol, escroquerie, abus de confiance, trafic de stupéfiants, détournement et soustraction commis par les agents publics, corruption et trafic d’influence, contrefaçon, et de manière générale, pour l’un des délits passibles d’une peine supérieure à 5 ans de prison (..) ».

 Or, M. Wade, qui a occupé plusieurs portefeuilles sous la présidence de son père Abdoulaye Wade, a été condamné, en mars 2015, à six ans de prison ferme pour enrichissement illicite et à payer une amende de 138 milliards de francs CFA.

En termes clairs, Karim Wade, candidat du PDS ne pourra pas prendre part à l’élection présidentielle ni en tant que candidat ni en tant qu’électeur si les choses restent en l’état.

En effet, la loi stipule que désormais pour pouvoir être candidat, il faut au préalable être électeur.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close