A LA UNE Actualité Afrique international

Immigration : Des militants s’enchaînent devant un ministère en Italie

Une cinquantaine de militants du réseau #restiamounmani (restons humains) protestent ainsi contre la fermeture des ports aux navires des ONG décidée par le gouvernement.

Ces navires aident les migrants en détresse en mer méditerranée.

Cet acte symbolique devant le ministère italien des Transports vise à sensibiliser sur le sort des migrants.

L’accès aux ports italiens dépend de la double autorité du ministère des Transports et de celui de l’Intérieur.

Les militants ont expliqué à la presse vouloir ainsi « protester de façon pacifique et non violente contre la politique de l’actuel gouvernement qui, en connivence avec l’Union européenne, est en train de faire croître de façon exponentielle le nombre de personnes qui meurent en tentant la traversée pour rejoindre les côtes européennes ».

Portant des chaînes aux pieds et aux mains, vêtus de gilets de sauvetage orange, les militants brandissaient des pancartes dénonçant en italien un « Naufrage d’Etat », le « Naufrage des droits » et affirmant « l’Obligation des secours ».

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a décidé début juin d’interdire l’accès aux ports italiens aux ONG qui portent secours aux migrants en Méditerranée.

Il accuse ces organisations de se rendre complices par leurs actions de sauvetage d’un trafic d’êtres humains qui profite notamment aux passeurs et à la criminalité organisée, raisonnement fermement contesté par les ONG.

Le ministre, qui est aussi le chef de file de la Ligue (extrême droite), a annoncé vouloir élargir l’interdiction des ports aux navires des missions internationales en Méditerranée.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close