Actualité Diourbel politique societe

Diourbel – Sonko à Touba : Le leader de PASTEF prêche pour une institutionnalisation des rapports État-Chefs religieux

Abdoulaye Faye, correspondant à Diourbel.
Reçu ce mardi 24 juillet, malgré le nouvel agenda du Khalife général des Mourides qui ne prévoyait aucune rencontre avec une délégation d’hommes politiques les mardi, Ousmane Sonko s’est beaucoup félicité de son entretien avec le guide religieux. Une occasion qu’il a saisie pour confier à son hôte les tenants de son combat politique. Un combat qu’il ne compte pas mener en utilisant la religion et les chefs religieux pour s’attirer la sympathie des sénégalais, a priori très collés à leur foi et aux dignitaires religieux. « Nous condamnons fermement la manie qu’ont certains politiciens d’utiliser la religion et les chefs religieux pour assouvir des visées politiques. Nos chefs religieux méritent un meilleur égard », dira-t-il notamment.
Toujours face à la presse, l’ancien Inspecteur des Impôts parlera justement d’impôts, estimant que l’argent du contribuable manque encore de servir aux religieux et aux religieux qui s’imposent comme étant de véritables régulateurs sociaux, malgré l’existence de menaces récurrentes d’instabilité notamment avec la paralysie des institutions que sont l’Assemblée nationale et la justice.
Sonko de préconiser « une institutionnalisation des rapports entre l’État et les religieux au détriment de ce prétexte fallacieux, hélas brandi que le Sénégal est un pays laïc ». Pour cela, l’hôte de Serigne Mountakha Mbacké Bassirou suggérera que 150 milliards de FCFA des 3000 milliards du budget national soient alloués aux cultes. À en croire l’honorable député, ce système est mille fois plus pertinent que le fait de « laisser aux Présidents de la République, le choix de déambuler avec des mallettes d’argent qu’ils distribuent pour ensuite récupérer les dividendes politiques. Chacun, dira-t-il, a autant besoin de vivre sa religion que de chercher à se soigner, à manger, à boire ou à s’éduquer ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close