A LA UNE Actualité Afrique international

Six trafiquants de migrants sanctionnés par l’ONU, une première mondiale

Les sanctions de l’ONU contre des passeurs de migrants en Libye sont une première mondiale.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a imposé des sanctions à six dirigeants de réseaux de traite des êtres humains opérant en Libye.

C’est la première fois que des trafiquants figurent sur une liste de sanctions internationales.

Eux qui ont profité de l’insécurité en Libye pour organiser le passage de centaines de milliers de migrants vers l’Europe via la Méditerranée.

De nombreux migrants sont aujourd’hui piégés dans des centres de détention et battus par des trafiquants.

Ermias Ghermay figure parmi les six hommes sanctionnés. Les Nations Unies indiquent « qu’il est l’un des plus importants acteurs subsahariens impliqués dans le trafic illicite de migrants en Libye ». La proposition a été initialement présentée le 1er mai mais retardée par la Russie, qui a cherché à examiner les preuves présentées contre les six hommes.

L’Union africaine a déclaré qu’en décembre, il y avait entre 400.000 et 700.000 migrants dans plus de 40 camps de détention en Libye, dont beaucoup dans des conditions inhumaines.

L’Organisation internationale des migrations a enregistré plus de 3.100 morts parmi les migrants qui tentaient de traverser la Méditerranée depuis la Libye l’année dernière.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire

*

Close