A LA UNE Actualité Presse du jour societe

Presse du jour : Le retrait de la loi portant modification du code électoral domine l’actualité des quotidiens de ce vendredi 8 juin 2018

La rumeur qui a couru comme quoi le Président de la République a demandé à l’Assemblée nationale de retirer la loi sur le parrainage est le sujet qui domine l’actualité des quotidiens de ce vendredi 8 juin 2018.

« Macky freine des  4 fers », affiche à sa Une du jour Vox Populi

Selon le journal, le Président de la République pour un large consensus a demandé à ce que la loi portant modification du code électoral soit retiré.

« En quête d’un large consensus, le chef de l’Etat retire le projet déposé à l’Assemblée nationale ».

Vox Populi a recueilli les éclairages du ministre de l’Intérieur, sur ce retrait qui a fait beaucoup de bruit dés l’annonce. Aly Ngouille Ndiaye de faire cette mise au point selon laquelle cette loi a été bel et bien promulguée « depuis le 11 mai 2018 ».

Et, d’ajouter « mais dans un souci de poursuivre le dialogue sur cette importante réforme pour l’approfondissement de (la) démocratie », poursuivent les services de Aly Ngouille Ndiaye, le gouvernement a demandé le retrait du volet de ce projet traitant « des modalités d’application de la loi constitutionnelle 14-2018 ».

Pour le quotidien L’As, « Macky Sall veut rectifier le tir ». Selon le quotidien L’As « C’est acté ! Le Président de la République a retiré de la table de l’Assemblée nationale le projet de loi portant révision du code électoral. A travers ce geste, Macky Sall veut rectifier le tir en confirmant sa volonté de dialoguer avec l’opposition avant la mise en œuvre du parrainage sous sa nouvelle forme », note le journal.

 Et, comme partout c’est le ministre de l’Intérieur qui monte au créneau pour faire des éclairages sur ce retrait de la loi portant modification du code électoral et c’est lui qui donne les raisons de ce retrait, soit les mêmes précisions évoquées par les quotidiens déjà cités.

En politique toujours, Enquête nous apprend que «  l’opposition va aller au dialogue en rang dispersé ».

Le journal s’est aussi entretenu avec le directeur de cabinet adjoint du maire de Dakar Khalifa Sall.

Babacar Thioye est catégorique, « Macky et ses magistrats ne cachent plus leur désir d’éliminer Khalifa ».

Le Quotidien revient sur les 10 ans des « assises debout » avec en Une la photo de Amadou Makhtar Mbow. Le journal nous annonce que les membres des assises vont se retrouver ce samedi pour passer en revue 10 ans de réformes globales.

Enquête s’est interessé dans sa Une du jour aux grèves répétitives qui paralysent le système sanitaire sénégalais depuis trois mois.

« Ras le bol des patients », titre le journal.

« L’alliance And Geusseum enchaîne les mots d’ordre de grève, au grand désarroi des patients. Grévistes et autorités tenus pour responsables de la déliquescence du système de santé. Ndiamé Sow de And Geusseum d’annoncer que les mots d’ordre seront évalués ce samedi et d’avertir « s’il n’y a aucune réaction, nous allons vers le boycott des programmes ».

En sport pour boucler cette revue de presse parlons du match amical de ce vendredi 8 juin 2018 Sénégal Vs Croatie.

Et, selon le quotidien sportif, Stades, « ce sera un avant goût du mondial. Le capitaine des Lions Cheikhou Kouyaté de donner le ton « nous n’avons pas peur des Modric et Rakitic ».

Mais l’ancien meneur des Lions d’avertir dans les colonnes de Stades à en croire El hadji Diouf « le Sénégal a des individualités mais pas une équipe ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close