A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : Le renvoi du procès en appel au 9 juillet de Khalifa Sall sujet phare des quotidiens de ce mercredi 6 juin 2018

Le renvoi au 9 juillet du procès en appel du maire de Dakar, Khalifa Sall et compagnie condamné en première instance dans le cadre du procès de la caisse d’avance de la mairie Dakar est le sujet phare des parutions de ce mercredi 6 juin 2018.

« Le juge Demba Kandji se fait menaçant »,  constate L’As dans sa Une du jour avec en guise d’illustration la photo du président de la Cour d’appel de Dakar.

Selon L’As, le premier président de la Cour d’appel de Dakar n’a pas laissé le choix aux conseils de Khalifa Sall et Cie, qui souhaitaient un renvoi jusqu’en novembre du procès de leur client, condamné en première instance à 5 ans de prison le 30 mars dernier, pour une affaire de détournement de fonds publics portant sur 1,8 milliard de francs CFA.

A ce propos Le Quotidien de souligner dans sa Une du jour : « Procès en appel de Khalifa Sall, la bataille du temps ».

A en croire Le Quotidien, les avocats de la défense souhaitent une régularisation de la procédure.

Mais le président est resté ferme et droit dans ses bottes en signifiant à qui veut savoir « qu’on ne prenne pas la Cour pour un punching ball ou un guignol ».

Les échanges ont été houleux, rapporte le quotidien Enquête, non sans préciser précisant que le président de la Cour d’appel de Dakar a pris la mouche, lorsque Me Mbaye Sèye du pool d’avocats du maire de Dakar a sous-entendu que l’Etat veut expédier l’affaire, pour des raisons politiciennes.

« Khalifa Sall jugé en appel le 9 juillet », affiche Vox Populi qui évoque à sa Une « la mort programmée de la coalition Manko Taxawu Senegaal », la coalition mise en place par le maire en prison et qu’il formait avec notamment le leader du Grand parti, Malick Gackou, et l’ancien Premier Ministre, Idrissa Seck.

Vox Populi de constater que « l’alliance stratégique entre Idrissa Seck, Malick Gackou et Khalifa Sall, qui avait été scellée autour de la coalition Manko Taxawu Senegaal, n’a pu résister au choc des ambitions entre les trois leaders précités ».

Le quotidien de donner la parole à Malick Gackou qui soutient « qu’il sera à) la tête d’une grande coalition ». Pour Ass Babacar Gueye du parti Rewmi « la coalition MTS n’est plus une question électorale ». Mais pour Moussa Taye, conseiller politique de Khalifa Sall et la coalition « Khalifa Président »,  « il n’a jamais été dit que la MTS devait étudier la participation à la présidentielle ».

Pour Enquête, « il y a eu passe d’armes entre le juge Demba Kandji et Me Mbaye Séne ».

Enquête qui s’est intéressé à la sortie de Macky Sall en parlant de « dessert », avec le titre.

« Ce dessert qui n’a jamais existé », affiche Enquête.

Enquête est revenu sur la boutade de Macky Sall en parlant de « dessert en faisant référence à la colonisation », et qui a déclenché un florilège de désapprobation. Enquête a recueilli les éclairages de Martin Mourre historien et chercheur français.

Et, selon Martin Mourre « la présidence parle de boutade, mais travailler sur la question liée aux tiralleurs, je ne trouve pas ça drôle du tout ».

A en croire M. Mourre, « on ne peut pas dire que les trains, l’éducation, la santé sont des aspects positifs de la colonisation. Ce sont les conséquences ».

D’après toujours l’historien chercheur, « Macky et Macron marchent clairement la main dans la main ».

En sport Stades s’est entretenu avec le gardien Khadim Ndiaye d’Horoya AC en Guinée pour qui « le mondial est une chance ».

Stades nous apprend aussi que les Lions sont arrivés à Osijek en Croatie pour y en découdre en amical avec cette nation. Match prévu vendredi 8 juin.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close