A LA UNE Actualité football Presse du jour sport

Presse du jour : La sortie de Mamadou Lamine Loum et la lettre de Barthélémy Dias au Congrès américain au menu des quotidiens de ce lundi 4 juin 2018

La sortie de l’ancien Premier Ministre d’Abdou Diouf, Mamadou Lamine Loum et la lettre de Barthélémy Dias au Sénat américain et au département américain font la Une de plusieurs quotidiens de ce lundi 4 juin 2018.

« Situation politique et économique : Lamine sombre de Loum », c’est le titre qui pointe à la Une du journal Le Quotidien.

Sa photo est à la Une du journal, le dernier Premier Ministre du régime socialiste avant la chute d’Abdou Diouf, Mamadou Lamine Loum a diagnostiqué la situation économique et politique du pays.

Invité de l’émission hebdomadaire « Grand jury » sur la radio privée RFM, Mamadou Lamine Loum a soutenu que « les finances publiques ne se portent pas bien. A l’en croire « le cadre macroéconomique est mitigé. De surcroît la pauvreté ne recule pas. Les finances publiques ne se portent pas bien. La tension financière ne porte pas bien on la sentait », a-t-il constaté.

Premier Ministre d’Abdou Diouf avant sa chute du (3 juillet 1998-au 5 avril 2000), le technocrate d’inviter le pouvoir du Président Sall « a une meilleure gestion des finances publiques dans notre pays ».

L’As quotidien parle de cette sortie de Mamadou Lamine Loum qui a affirmé que « le Président Macky Sall est signataire sans réserve de la charte gouvernementale, des Assises nationales, il est d’ailleurs l’un des premiers », a précisé l’ancien ministre de l’Economie du Sénégal sous le régne d’Abdou Diouf.

« Le protocole n’ouvre pas droit à une possibilité de réserve. C’est comme le contrat qu’on signe avec la Senelec, vous ne pouvez ajouter ni changer une virgule. Mamadou Lamine Loum d’inviter d’ailleurs à mettre fin à ce débat », écrit Vox Populi.

Mamadou Lamine Loum a dans la foulée démenti le directeur du Budget, Mamadou Moustapha Ba qui soutenait en début de semaine passé que «  le Sénégal ne souffrait de tension financière ». Mais selon Mamadou lamine Loum « il ya une tension financière, ce sont les autorités qui veulent coûte que coûte faire croire au sénégalais que « le pays se porte bien au plan financier ».

L’ancien Premier Ministre du régime socialiste d’étayer ses propos pour prouver l’existence de cette tension financière « les écoles privées, les étudiants, les entreprises, les bailleurs de l’Etat la sentent » a-t-il analysé.

Interrogé sur sa candidature éventuelle pour la prochaine présidentielle Loum de répondre  « j’aviserai le moment venu non sans préciser que cette fois contrairement qu’il n’est pas pour le moment candidat à la présidentielle qui se profile à l’horizon 2019. « Non, je ne suis pas candidat à l’élection présidentielle de 2019 ».

Vox Populi affiche à sa Une du jour la photo de Barthélémy Dias qui a depuis sa cellule de prison de Rebeuss où il purge une peine de six mois, adressé une lettre à plusieurs institutions américaines dont le Sénat et le département d’Etat américain.

« Bath vilipende Macky aux Etats Unis », écrit le journal.

Selon Vox Populi ce proche du maire de Dakar, a saisi les institutions américaines pour dénoncer « l’instrumentalisation de la justice, la mal gouvernance et la situation électorale au Sénégal ».

La lettre adressée au congrés américain et à plusieurs autres institutions des Etats-Unis est publiée en intégralité à la page 7 du journal Vox Populi.

La polémique née des déclarations sur l’Islam ; la Mecque et le conflit israelo palestinien font aussi les choux gras des quotidiens de ce jour avec le secrétaire général adjoint de l’ONU, notre compatriote Adama Dieng.

Le diplomate de mettre en garde les sénégalais contre les discours haineux, à  connotation confrérique véhiculés sur les réseaux sociaux.

Adama Dieng de tirer la sonnette d’alarme « nous devrions nous garder de croire qu’il existe un seul pays au monde qui soit immunisé d’atrocités criminelles et que ce pays se nommerait le Sénégal », a-t-il fait savoir.

Enquête s’est intéressé à un fait de société, le charlatanisme et l’escroquerie.

« Silence, on envoûte ! », c’est le titre qui barre la Une du journal.

Selon le quotidien « la liste des victimes de charlatanisme augmente de jour en jour, le parquet peste contre les peines non dissuasives. Le prêcheur Iran Ndao de regretter que « malgré les prêches pour sensibiliser, les sénégalais n’arrivent toujours pas à se détourner de ses charlatans ».

Un dossier sur le charlatanisme à lire aux pages 5 et 6 du journal Enquête.

En sport pour boucler cette revue de presse pour reparler de la préparation des Lions de la Teranga qui affûtent les armes pour le mondial Russie 2018.

Stades a donné la parole au gardien Abdoulaye Diallo qui dit « travailler dur pour jouer le mondial ».

Mais la star à Vittel c’est le finaliste malheureux de la Ligue des champions, Sadio Mané avec son club Liverpool. Traqué par la presse étrangère, il vend bien son image car la chaîne de télévision japonaise NHK a dû casqué 17 millions de FCFA pour décrocher une interview de 30 minutes avec l’attaquant sénégalais.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close