A LA UNE Actualité politique societe

Polémiques déclenchées par ses propos : Le Mea Culpa de Idrissa Seck aux Khalifes des Tidianes et à tous ceux qui se sont sentis offensés

Après le tollé suscité suite à ses propos sur le conflit israélo-palestinien, le président de Rewmi a adressé une lettre d’excuses au Khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour. Il a également demandé pardon à Sidy Lamine Niasse et à Bamba Ndiaye.

Dans cette lettre ouverte, Idy rappelle les valeurs qui ont fait ce pays et l’obligation de les préserver.

« Notre cher Sénégal est un pays pluriel mais indivisible. Ethnies, confessions, confréries, opinions politiques et presse plurielles. L’important pour tout leader est d’en maintenir la cohésion et l’unité», déclare le leader de Rewmi.

Cependant, Idrissa Seck précise  que son pardon n’est pas pour avoir dit ou fait quelque chose contre l’Islam mais d’avoir imprudemment laissé sortir un débat que je mène depuis deux ans avec des exégètes des trois religions révélées sur ce que « l’Ethique, le Mystique et le Politique ont en commun ». « Mon pardon leur est assuré. »

Pour rappel, Idrissa Seck avait fait des déclarations « choquantes » sur les messagers d’Allah, Ibrahima et Seydina Mohamed (PSL) sur les lieux saints du pèlerinage de l’islam et sur le conflit israélo-palestinien. Cela avait créé une vague de d’indignation allant même jusqu’à diviser certains musulmans.  Il a fallu la sortie du Khalife général des Mourides, pour apaiser la tension.

A propos de l'auteur

Mamadou Diagne

Laisser un commentaire

Close